Économie

Occitanie : le conseil régional dévoile son plan alimentation

Créé le : 07/01/2019

Le Plan Alimentation a été adopté par les élus du conseil régional d'Occitanie, le 20 décembre dernier. Ce document va donner les grandes orientations de la politique de la collectivité en matière d'alimentation et d'agriculture. Près de 100 000 personnes ont participé à cette consultation. 

« Grâce à vous, nous avons pu co-construire un Plan alimentation essentiel pour notre quotidien, notre économie et notre environnement », s'est félicité Carole Delga, présidente de la région Occitanie, dans un communiqué daté du 21 décembre 2018. Ce plan a été adopté le 20 décembre par les élus de l'assemblée régionale. Les quatre « priorités » du document ont été choisies suite à une consultation réalisée auprès d'habitants, de professionnels et d'agriculteurs : « Soutenir les exploitations agricoles durables », « soutenir les agriculteurs dans la modification de leurs pratiques », « accompagner les dynamiques citoyennes et territoriales », « soutenir davantage la vente de proximité ». Par ailleurs, le conseil régional a décidé de débloquer 5 millions d'euros supplémentaires pour financer cette politique.

 

Organiser dix actions phares

 

A partir de ces grands axes, le Conseil régional annonce la mise en œuvre de dix initiatives. Parmi elles, l'accompagnement des agriculteurs qui souhaitent diminuer leur utilisation de pesticides, ou encore le soutien et le développement des réseaux de distributions locaux. Le conseil régional s'est engagé à mettre en place ces initiatives dès janvier 2019.

 

"Changeons l'économie pour redonner du sens" - Benoît Prévost en vidéo

Créé le : 07/01/2019
Benoît Prévost à la Toulouse Business School le 5 déc.

Benoît Prévost est maître de conférence en économie à l'Université Montpellier III et spécialiste des questions de développement.

Il est intervenu le 05 décembre à la Toulouse Business School sur le thème suivant : « Dix ans après Lehman Brothers, comment redonner du sens à l'économie ? ».

Consulter la vidéo de sa conférence.

 

Retrouvez également les lien MP3 de ses conférences :

> Conférence Benoît Prévos MP3

> Les débats

[ COMMUNIQUÉ ] Attac, « Taxe GAFA » : on continue l’enfumage

Créé le : 21/12/2018

Le sentiment d’injustice lié à l’évasion fiscale massive pratiquée par les multinationales, notamment celles du numérique, ne cesse de progresser dans nos sociétés. Pourtant, si l’expression « taxe GAFA » - en référence aux géants du numérique que sont Google, Amazon, Facebook et Apple - est alléchante, l’ambition de cet impôt semble limitée, comme le montre son rendement modique estimé à 500 millions d’euros. Selon toute probabilité, la taxe devrait être portée à 3% du chiffre d’affaires des entreprises du net.

[ ÉVÉNEMENT ] La Nef : campagne de mobilisation citoyenne historique.

Créé le : 15/12/2018

Acteur pionnier de la finance éthique en France depuis déjà plus de 30 ans, la Nef offre une alternative au système bancaire dominant en finançant uniquement des projets à impact positif, qu’ils soient écologiques, sociaux ou culturels. Une finance au service de l’économie réelle qui s’intègre dans un mouvement plus global de la construction d’une société plus respectueuse de l’Homme et de l’environnement, une finance au service de la planète et des citoyens.

Si la Nef rend déjà possible le fait d’épargner de manière éthique, la coopérative souhaite aujourd’hui pouvoir offrir un compte courant aux particuliers. Pour cela, la Nef doit changer d’échelle, et démontrer ainsi aux autorités bancaires qu’elle porte les aspirations de dizaines de milliers de citoyens à disposer enfin, en France, d’une banque éthique. Objectif : 10 000 nouveaux clients en 60 jours !
Pour rejoindre le mouvement, rien de plus simple ! RDV sur PourLaBanqueEthique.com  

 

Dans le cadre des mardis de  la Nef :
Tous les 4èmes mardis du mois, rendez-vous à 18h30 au restaurant "Chez Françoise", 6 avenue du Général Leclerc à Avignon (face au conservatoire de musique)
Certains mardis n'ont pas de thème, ces soirées - rencontres permettent d'aller plus loin dans les échanges au sein d'un petit groupe, elles sont faites pour répondre à vos questions.
L’année 2019 approche ! Avez-vous des idées de thème pour les Mardis de la Nef ? N’hésitez pas à nous contacter pour proposer une soirée présentant votre structure ou tout simplement suggérer un thème !


Mardi 18 décembre à 18h 30 : les logiciels libres
Les logiciels libres limitent la nocivité des ordinateurs sur notre environnement en favorisant la longévité d’utilisation de ces derniers, mais surtout sont une forme concrète d’éducation à la citoyenneté.

14ème édition des Trophées RSE PACA

Créé le : 14/12/2018

360 acteurs se sont réunis à Aubagne pour assister à la remise de prix.

Parmi les 21 dossiers de candidatures retenus, 5 structures ont été récompensées pour leurs actions en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises.

Découvrez les lauréats des Trophées RSE régionaux et départementaux :

« Dix ans après Lehman Brothers, comment redonner du sens à l'économie ? », retour sur les conférences de Benoît Prévost

Créé le : 06/12/2018
L'économiste Benoît Prévost et le directeur de publication de Sans Transition !, Julien Dézecot, à la Toulouse Business School - Crédit : VE / ST

Paul Jorion a donné une conférence en compagnie de Sans Transition !, à Marseille, lundi soir dernier. Il a ensuite décidé de ne pas assurer les dates prévues à Montpellier et Marseille, mardi et mercredi soir. Benoît Prévost, maître de conférence en économie à l'Université Montpellier III a accepté de le remplacer au pied levé. Ce spécialiste des questions de développement est intervenu avec pertinence sur le sujet initialement prévu, à savoir : « Dix ans après Lehman Brothers, comment redonner du sens à l'économie ? ».

Aussi bien à Montpellier qu'à Toulouse, Benoît Prévost a rappelé que peu de choses avaient été réalisées, après 2008, pour éviter une nouvelle crise financière. Il a notamment attiré l'attention sur le risque de contagion lié à l'endettement d'une partie de la population et singulièrement des étudiants en Amérique du Nord.

Plusieurs solutions ont été évoquées pour contribuer à « ré-orienter » l'économie capitaliste : création d'établissements bancaires publics finançant la transition dans les territoires, soutien aux initiatives locales...

Un autre regard sur l'économie

Ce second volet a été développé dans le cadre des tables-ronde qui, à Montpellier comme à Toulouse, ont réunies des acteurs régionaux de l’Économie sociale et solidaire (ESS). Cette dernière a été envisagée comme une voie de transition vers une économie davantage fondée sur la coopération que sur la compétition. La question du changement d'échelle de l'ESS, aujourd'hui surtout focalisée sur le local, a aussi été évoqué. Enfin, la nécessité de « dépolluer » les esprits et de proposer un autre regard aux jeunes générations sur l'économie a été exprimée avec force par différents participants.

Retrouvez très bientôt les vidéos de l'événement sur le site internet de Sans transition !

[RENNES] SESSION DE JOB DATING POUR LES METIERS DE LA TRANSITION

Créé le : 30/11/2018

Nathalie Tessier, cheffe du bureau des métiers de la transition écologique au ministère de la Transition écologique, et Laurence Ferrette, chargée de formation et d'emploi à l'Ademe Bretagne devant l'Exploratoire de Rennes.

Plus de 130 participants ont répondu à l'invitation de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) Bretagne pour découvrir les métiers de la transition énergétique, lors d'une session de job dating organisée à l'Exploratoire, à Rennes.

Le but de la journée qui avait lieu à l'Exploratoire de Rennes, jeudi 29 novembre : faire se rencontrer les recruteurs des métiers de la transition énergétique et les demandeurs d'emplois qualifiés pour ces métiers. "Les métiers de la transition énergétique sont aussi ceux de l'industrie, du génie civile, qui sont des métier en tension", explique Laurence Ferrette, chargée de formation et d'emploi à l'Ademe Bretagne. 150 emplos étaient à pourvoir, pour des personnes diplômées "du CAP au bac +5", précise Laurence Ferrette. Quatorze entreprises étaient présentes. Parmi les postes disponibles : des chargés de projet ; des techniciens de maintenance ; des conseillers en énergie pour, par exemple, effectuer des diagnostics énergétique sur le bâti... Mais aussi des fonctions de support : achats et approvisionnements ; informatique ; électronique de stockage...

Des milliers d'emplois en perspective

Nathalie Tessier, cheffe du bureau des métiers de la transition écologique au ministère de la Transition écologique et solidaire, était présente pour cette session de job dating, organisée par l'Ademe Bretagne. "L'idée est aussi de revaloriser ces métiers, explique-t-elle. S'engager pour l'environnement, ce n'est pas seulement protéger la biodiversité." 

Selon l'Ademe, en 2015, 80 000 emplois directs en France étaient inclus dans le secteur des énergies nouvelles et renouvelables. "Depuis, les entreprises se sont développées et les offres d'emploi se sont multipliées, précise l'Ademe. En Bretagne, les données chiffrées restent difficiles à préciser, mais les évolutions s'accordent sur 7000 emplois verts et 190 000 emplois verdissants."

[ESS] DES ATELIERS POUR LES ENTREPRISES ENGAGÉES

Créé le : 29/11/2018

Matthieu Theurier, vice-président de Rennes Métropole à l'économie sociale et solidaire (ESS), a contribué à l'organisation des ateliers des entreprises engagées, qui avaient lieu mardi 27 novembre au couvent des Jacobins, à Rennes. Le but : faire un bilan sur l'ESS dans Rennes Métropole et identifier les axes d'amélioration. Parmi ceux-ci : l'accès à l'immobilier et au financement pour les entreprises. L'élu EELV revient avec Sans transition ! sur ces problématiques. 

Nathalie Jammes, Fédération des Scop de la Communication : « Les coopératives sont attachées à des valeurs professionnelles et éthiques fortes »

Créé le : 08/11/2018
De gaucher à droite, Nathalie Jammes, déléguée générale, et Bernard Fautrez, président de la Fédération des Scop de la Communication- Crédit : Jean-François Merle

Le 23e congrès des sociétés coopératives de la communication a eu lieu à Lille, les 11 & 12 octobre derniers. Une manifestation durant laquelle Sans Transition ! à eu le plaisir d’animer des tables rondes et des conférences d’experts. Rencontre avec Nathalie Jammes, déléguée générale de la Fédération des Scop de la Communication

La Fédération des Scop de la communication a organisé son 23e congrès, les 11 et 12 octobre derniers, à Lille. Quel bilan tirez-vous de cet événement ?

Près de 150 congressistes se sont retrouvés à Lille pour échanger et parfois découvrir de nouvelles coopératives de la communication. Beaucoup se connaissent déjà au travers des activités et rencontres organisées par la Fédération, mais le congrès reste le temps fort où beaucoup de coopérateurs de métiers différents peuvent se rencontrer, apprendre des expertises de leurs pairs et envisager de nouvelles coopérations. D’ailleurs, ce congrès fut un bel exemple d’intercoopération. Plus de 25 coopératives et structures de l’économie sociale et solidaire (experts événementiels, techniciens, journalistes, graphistes, imprimeurs, photographes, consultants, éditeurs de logiciel, traiteurs, musiciens, magiciens, comédiens, etc.) ont œuvré ensemble pour organiser ce congrès dont le mot d’ordre était « Telescopez-vous ». Toutes les Scop de la communication dont la diversité des métiers est très étendue (agences de communication, de création graphique, imprimeries, agence web, événementielle, audiovisuelle, éditeurs, journalistes,...) ont pu se « télescoper » avec les coopérateurs de même métier ou des métiers connexes et complémentaires, point de départ des prochaines coopérations.

La digitalisation était au cœur de ces rencontres. Est-ce le principal défi que rencontrent les entreprises de la communication aujourd’hui ?

En effet, la communication est l’une des premières activités à se transformer du fait de la digitalisation de notre société et de nos organisations. Dans ce cadre, la fédération vient régulièrement en appui aux Scop afin qu’elles orientent leurs services et leurs façons de travailler en tenant compte de cette transformation digitale et de l’évolution de la demande et des besoins. Mais la digitalisation n’est pas le seul phénomène de transformation dans les entreprises. L’intégration des jeunes générations est également au cœur de nos préoccupations, la génération Y étant la nouvelle « grande génération » à laquelle nos structures doivent s’adapter, car leurs modes de fonctionnement et de valeurs sont très différents. C’est pourquoi le débat d’experts du congrès de Lille a abordé l’ensemble de ces questions afin que chacun reparte dans sa coopérative avec des éléments de réflexion.

Quelles sont les perspectives de la fédération pour 2019 ?

Le congrès des Scop de la communication n’a lieu que tous les 4 ans. Nos perspectives sont donc à plus long terme sur les 4 années à venir. Pour clore le congrès, notre président Bernard Fautrez a exprimé les orientations qui seront mises en œuvre au cours de ce prochain mandat. Elles sont nombreuses et les décrire ici serait long, mais nous pouvons préciser au moins celles qui seront mises en œuvre rapidement, à savoir : 

  • L’intensification de l’appui « métier » aux Scop de la communication en nommant des délégués métiers au sein du conseil d’administration

  • Le développement de l’intercoopération par le renforcement des « rendez-vous Made in Scop » afin de poursuivre les rencontres entre Scop de la communication et les structures de l’ESS, ou toutes celles qui sont intéressées pour travailler avec des entreprises responsables

  • Le déploiement de notre outil coopératif pour les achats mutualisés (Coopadev, notre centrale d’achat et de développement)

Quel est le principal avantage du statut coopératif pour une entreprise de la communication ?

Solidarité, partage, gouvernance démocratique, transparence dans la gestion, ancrage territorial et durable... Les Scop sont des entreprises coopératives attachées à des valeurs professionnelles et éthiques fortes. Par leur statut, elles sont engagées dans un processus de gestion responsable et participative. Ce fonctionnement en fait des entreprises créatives et performantes. Et elles se différencient par leur volonté de concilier responsabilité sociétale et succès économique avec tous leurs partenaires. Ainsi, les entreprises publiques et privées soucieuses de valoriser leurs pratiques RSE en développant une politique d’achat responsable sur le long terme trouvent auprès des Scop de la communication des partenaires offrant un riche panel de compétences en prestations intellectuelles.

Plus d'infos : www.fdcom.coop/sites/fr/federations/les-scop-communication/

[ ÉVÉNEMENT ] La transition au programme du mois de novembre

Créé le : 06/11/2018

Sans transition ! s’engage en faveur de l’innovation et la transition dans les territoires.

Voici notre sélection des événements incontournables au programme de ce mois de novembre, dédié à l'économie sociale et solidaire, en partenariat avec les CRESS en région.

BRETAGNE

08 novembre / 9h

> 2e Conférence régionale > Ploemeur (animée par Sans transition ! )

Samedi 10 novembre / 14h

> Rencontres de l’économie sociale et solidaire > Rennes

Samedi 24 novembre / 13h45

> La coopération en parler c’est bien ! La vivre et la pratiquer au quotidien ça vous tente ? > Quimper

27 novembre / 18h

> Rencontres Engagées de Plédran, coorganisées par Harmonie Mutuelle et Sans transition !

 

PROVENCE

08 novembre

> Salon "So Eko" au Parc Chanot > Marseille

10 novembre / 18h

> Rencontres coopératives à la Scierie > Avignon

Mardi 13 novembre / 18h30

> Conférence, « pourquoi a t-on besoin de l’Économie Sociale et Solidaire ? > Nice

Jeudi 15 novembre / 18h

Conférence sur le gaspillage alimentaire > Seyne sur Mer

Lundi 19 novembre / 18h

Conférence interactive : les déchets ça déborde ! > Gap

20 novembre

> Rencontres de l'ESS > Arles

> Rencontres > Avignon

> 9e rencontres de l'ESS en Vaucluse, Hôtel de Ville Avignon

Jeudi 22 novembre / 13h45

> Non recours aux droits, que faire ? > Manosque

 

OCCITANIE

06 novembre

> Lancement mois ESS au Gazette café à Montpellier

mercredi 7 novembre / 18h

> Café mutualiste : « Épargner pour une société plus solidaire » > Perpignan

Mardi 13 novembre / 15h

> Forum ESS et IAE  > Alès

Mercredi 21 novembre / 9h

> Financements européens et entreprises de l’ESS : des synergies gagnantes > Toulouse

Vendredi 23 novembre / 18h

> Café santé « Préventé santé: les bons gestes ! » > Nant

Dimanche 25 novembre / 10h

> Rencontres de l’ESS dans le Tarn > Le Séquestre

Mercredi 28 novembre

> Les rencontres lozériennes de l’ESS > Mende

 

AUVERGNE-RHONE-ALPES

Vendredi 9 novembre

> Inauguration du mois de l’ESS en Haute-Savoie > Annecy

Lundi 12 novembre /19h30

> Construire une société solidaire > Annecy

Mardi 13 novembre / 9h

> Les opportunités d'empoi dans l'ESS > Clermont-Ferrand

Mercredi 14 novembre

> 2e journée ESS et Territoires > Aurillac

>« Ensemble parlons climat » conférence (animée par Sans Transition !) > Lyon / 18h

Jeudi 22 novembre / 19h

> Festival la Chose Publique (en partenariat avec Sans Transition !) > Musée des Confluences à Lyon

Jeudi 6 décembre / 9h

> Entreprendre dans l'ESS > Grenoble

Pages

S'abonner à Économie