[DOSSIER - DEMOCRATIE ALIMENTAIRE] Hautes-Pyrénées : sortir de la fracture alimentaire

Créé le : 16/07/2020
L’équipe de Bio pour tous. Photo : DR

L’équipe de Bio pour tous. Photo : DR

Partant du constat que l'alimentation bio n'est pas accessible à tous, Pascal Lachaud, directeur du GAB65 pendant 15 ans, le Groupement d'agriculteurs bio des Hautes-Pyrénées, également membre du collectif Démocratie alimentaire, a tenté de remédier à cette fracture alimentaire avec le projet Bio pour tous.

L'objectif de Bio pour tous : « permettre aux plus démunis de manger bio et local grâce à la distribution de paniers alimentaires, explique Pascal Lachaud, un militant actif du collectif Démocratie alimentaire. Mais aussi les sensibiliser à cette alimentation saine, par des visites de ferme (1 fois par mois) et l’initiation à la cuisine bio, en coopération avec le Secours Populaire ». Pour mettre en place le projet en 2017, il a d’abord fallu convaincre les élus locaux - dont l'eurodéputée Marie-Pierre Vieu - de s'engager pour une alimentation plus accessible, mais aussi des magasins bio du réseau Biocoop (Tarbes et Lourdes), ainsi que des mutuelles. Le financement de l’opération est complété par l'Union européenne et grâce aux clients Biocoop, qui offrent leurs points de fidélité pour payer une partie des paniers.
Et ça marche ! Aujourd’hui, le chantier d'insertion Villages accueillants produit localement les légumes bio de ces paniers, distribués 2 fois par semaine aux personnes précarisées, alors que ces derniers venaient généralement chercher leur nourriture à la banque alimentaire.

Chaque semaine, entre...

La lecture complète de l'article est réservée aux abonnés.
S'abonner

Partager