[PORTRAIT] - Phillippe Madec, architecte engagé dans la frugalité.

Créé le : 25/09/2018
L’architecte Philippe Madec s’attache depuis les années 1980 à réaliser des constructions écologiques qui soient en phase avec leur environnement. Il est coauteur du manifeste Pour une frugalité heureuse © Pierre-Yves Brunaud

L’architecte Philippe Madec s’attache depuis les années 1980 à réaliser des constructions écologiques qui soient en phase avec leur environnement. Il est coauteur du manifeste Pour une frugalité heureuse.

« Il faut en finir avec l’architecture héritée des Trente glorieuses qui mêle béton, verre et climatisation. En plus d’être décontextualisée, elle induit une forte consommation énergétique », lance Philippe Madec. L’architecte de 64 ans, reconnu pour son travail précurseur en matière d’architecture durable, défend un bâtiment « frugal, ancré dans son contexte ». Et qui « se nourrit de la diversité des matériaux et des savoir-faire locaux ».

Le centre œnotouristique Viavino de Saint-Chritol est une réalisation de Phillippe Madec, emblématique de la frugalité en architecture : matériaux locaux, ventilation naturelle... © Pierre-Yves Brunaud

Matériaux naturels

Logements, réhabilitations, équipements publics : on ne compte pas de réalisation monumentale dans l’œuvre de Madec. Ce qui est rare pour un architecte de cette...

La lecture complète de l'article est réservée aux abonnés.
S'abonner

Partager