[ LUTTE ] LA 5G, UN DESASTRE DE NOUVELLE GENERATION

Créé le : 08/09/2020
5G pétition

Par Sans Transition !
Alors que le gouvernement souhaite attribuer les fréquences 5G d’ici à la deuxième quinzaine de septembre, les associations Agir pour l’Environnement et PRIARTEM se mobilisent afin d’exiger une véritable étude d’impact sanitaire et environnementale.

Dans un rapport intermédiaire publié par l’Agence nationale de sécurité sanitaire et environnementale en janvier 2020, celle-ci reconnaissait avoir besoin de temps pour évaluer l’impact sanitaire de la 5G. 4 ministères (santé, transition écologique, économie et finances) ont saisi leurs inspections (IGAS, CGEDD, Conseil général de l’économie et l’Inspection générale des finances) début juillet afin d’évaluer ses effets sanitaires. Agir pour l’Environnement et PRIARTEM dénoncent cette expertise-minute alors que les conclusions officielles de l’ANSES ne seront présentées officiellement que dans plusieurs mois.

Le déploiement de cette technologie soulève de nombreuses questions : augmentation de la consommation électrique, utilisation de matières premières non recyclables pour produire des objets connectés, risque de surveillance généralisée, augmentation de l'exposition aux champs électromagnétiques… C’est pourquoi, Agir pour l’Environnement et PRIARTEM mènent campagne depuis plusieurs mois pour exiger un moratoire afin de laisser le temps aux agences étatiques de mener les expertises nécessaires sur les impacts de la 5G et d’organiser un débat public mesurant son intérêt supposé.

Retrouvez dans le prochain numéro de Sans Transition ! un dossier dédié à la 5G.

> Signer la pétition

Partager