Notre-Dame-des-Landes: un référendum pour trancher

Créé le : 12/02/2016
Notre-Dame-des-Landes: un référendum pour trancher

Le dossier de Notre-Dame-des-Landes a pris un tournant, jeudi 11 février. A la suite de son annonce sur le remaniement ministériel, le chef de l’Etat, François Hollande, a annoncé à la télévision, qu’un référendum local serait mis en place  pour trancher sur la construction ou non de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Avant le mois d’octobre, date prévue du début des travaux, un référendum sera organisé « pour qu’on sache exactement ce que veut la population sur le projet de construction de l’aéroport », annonçait hier le président de la République à la télévision.

Un enlisement du dossier de l'aéroport

Les travaux commenceront comme prévus, si les résultats du vote sont favorables. A l’inverse, l’Etat renoncera au projet, en cas de vote défavorable. Le gouvernement recherche depuis des semaines que choisir entre « des élus qui sont totalement mobilisés pour que cet aéroport se fasse. Alors que d’autres, élus, associatifs ou occupants, n'en veulent pas » a ajouté le président de la République.

Pour le moment, aucune précision n'a été donnée quant à la question précise posée aux habitants, ni le périmètre géographique concerné. « Local », signifie-t-il, le département de Loire-Atlantique ou le Grand Ouest ?

La possibilité de se faire entendre

En revanche, concernant la participation, chacun pourrait faire entendre sa voix. Mais le référendum sera validé uniquement si un taux de participation minimum de 50 % des électeurs est enregistré. Cette clause étant obligatoire dans les référendums locaux, pour que la consultation ait valeur de décision. Il va de soit que militants et plus largement habitants attendent maintenant les détails et la procédure effective de cette consultation publique. Affaire à suivre.

Partager