[RENNES] SESSION DE JOB DATING POUR LES METIERS DE LA TRANSITION

Créé le : 30/11/2018

Nathalie Tessier, cheffe du bureau des métiers de la transition écologique au ministère de la Transition écologique, et Laurence Ferrette, chargée de formation et d'emploi à l'Ademe Bretagne devant l'Exploratoire de Rennes.

Plus de 130 participants ont répondu à l'invitation de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) Bretagne pour découvrir les métiers de la transition énergétique, lors d'une session de job dating organisée à l'Exploratoire, à Rennes.

Le but de la journée qui avait lieu à l'Exploratoire de Rennes, jeudi 29 novembre : faire se rencontrer les recruteurs des métiers de la transition énergétique et les demandeurs d'emplois qualifiés pour ces métiers. "Les métiers de la transition énergétique sont aussi ceux de l'industrie, du génie civile, qui sont des métier en tension", explique Laurence Ferrette, chargée de formation et d'emploi à l'Ademe Bretagne. 150 emplos étaient à pourvoir, pour des personnes diplômées "du CAP au bac +5", précise Laurence Ferrette. Quatorze entreprises étaient présentes. Parmi les postes disponibles : des chargés de projet ; des techniciens de maintenance ; des conseillers en énergie pour, par exemple, effectuer des diagnostics énergétique sur le bâti... Mais aussi des fonctions de support : achats et approvisionnements ; informatique ; électronique de stockage...

Des milliers d'emplois en perspective

Nathalie Tessier, cheffe du bureau des métiers de la transition écologique au ministère de la Transition écologique et solidaire, était présente pour cette session de job dating, organisée par l'Ademe Bretagne. "L'idée est aussi de revaloriser ces métiers, explique-t-elle. S'engager pour l'environnement, ce n'est pas seulement protéger la biodiversité." 

Selon l'Ademe, en 2015, 80 000 emplois directs en France étaient inclus dans le secteur des énergies nouvelles et renouvelables. "Depuis, les entreprises se sont développées et les offres d'emploi se sont multipliées, précise l'Ademe. En Bretagne, les données chiffrées restent difficiles à préciser, mais les évolutions s'accordent sur 7000 emplois verts et 190 000 emplois verdissants."

Partager