Une démarche qui s'enracine !

Créé le : 01/11/2015

Grâce à son équipe enseignante particulièrement active, le collège Racine s'est inscrit dans une démarche volontaire de sensibilisation au développement durable. Les élèves ont eu la chance d'assister en juin dernier à une conférence avec le climatologue Jean Jouzel, en lien avec la conférence mondiale sur le climat. 

Dans le brouhaha du self, une pléiade de jeunes Briochines débattent autour des aliments bio et locaux. Une fois le repas terminé au collège Racine, ces adolescentes trieront leurs déchets. Avant de participer à des ateliers de compostage organisé par les enseignants. « 12 % des aliments proposés aux jeunes sont bio et locaux. Nous souhaitons dès que possible atteindre les 20 % et montrer aux élèves que le développement durable se vit au quotidien », souligne Émilie Lagrue, gestionnaire de ce collège, où une démarche volontaire a été impulsée. Pour Jeanne, élève de 3e , venue assister la conférence avec Jean Jouzel en fin d'année: « Le développement durable à l'école, ça s'apprend tout au long de l'année !  Dans nos cours de technologie et sciences de la vie, nous avons ainsi été particulièrement sensibilisés ».

Un dialogue avec les familles

L'un des agents de l'établissement est même passé maître dans l'art du compostage. Il gère tout le suivi du compost utilisé par les enseignants de sciences de la vie qui montrent ainsi aux jeunes comment les déchets se transforme 9 mois plus tard en support de plantation(SVT). « C'est un véritable cercle vertueux, poursuit Emilie Lagrue, pour qui il est très important que les élève sachent ce que reflète concrètement le développement durable ! »
Cette démarche de sensibilisation va même jusqu'à instaurer un dialogue avec les familles des collégiens. Que ce soit Marlène, Louise, Agathe ou Anaïs, la plupart de ces jeunes élèves de 3e constatent que ce travail permet « d'instaurer un dialogue avec les parents, d'en discuter un peu à la maison ». Et de permettre à moyen terme un changement des pratiques au sein des familles.

Gwenaëlle Arzur, parent d'élève au collège Racine, y voit une démarche très positive. «  J'apprécie beaucoup que le collège soit moteur dans cette dynamique à l'échelle du département. Ces jeunes participent ainsi à changer leurs manière de faire au quotidien ». Espérons que leurs parents, qui auront pu assister à la conférence du climatologue Jean Jouzel (le jour du reportage), pourront eux aussi participer au changement des comportements...

Photo : La récente réforme des collèges devrait permettre aux établissements de proposer davantage d'enseignements transversaux, en lien avec le développement durable © JD / LMDP

Partager