territoire zero chômeur

[ZERO CHOMEUR] En Ille-et-Vilaine, ils font de l'emploi un droit

Créé le : 14/01/2021
Crédit Virginie Jourdan

Légende : Au total, et trois années après sa création, l'entreprise Tezea emploie 75 salariés qui peuvent tourner sur 20 activités de services et de production. Crédit Virginie Jourdan

Par Virginie Jourdan

Deux communes d’Ille-et-Vilaine ont pris les devants face à la menace d’une crise économique, et accueillent une entreprise d'un nouveau genre. Limitée dans son périmètre d'actions comme dans sa couverture géographique, Tezea, dernière-née de l'économie solidaire, réussit pourtant à repousser l'ombre du chômage. Et elle créé même de l'activité.

11 heures, dans l'épicerie de Saint-Ganton, en Ille-et-Vilaine. Une femme récupère des paquets livrés par un transporteur avant de repartir. « Habituellement, nous recevons une quinzaine de colis par jour. Mais avec le confinement, c'est plutôt 50 », explique Régine, l'une des tenancières. Depuis un an et demi, cette épicerie un brin spéciale a comblé le vide laissé par la dernière tentative de petit commerce alimentaire de la commune. Car dans cette bourgade de 415 habitants, située à une vingtaine de kilomètres de la première ville, la clientèle ne suffit pas à rentabiliser la vie d'un commerce.

 « Nous avons déjà créé une épicerie mobile en 2017. Quand le dernier commerçant a quitté ce local, des discussions ont commencé avec la mairie de Saint-Ganton (qui est propriétaire des murs, Ndlr). Un an plus tard, en juillet 2019, nous avons créé l'Epizea » , se souvient Noëlla, également tenancière de l'épicerie et salariée de Tezea, l'entreprise qui gère le lieu. Dépannage alimentaire, vente de produits locaux artisanaux et relais...

La lecture complète de l'article est réservée aux abonnés.
S'abonner
Article présent dans les magazines: 

Partager

S'abonner à territoire zero chômeur