les amis du jeudi dimanche

[EN CHANTIER] : Le Bel Espoir s’offre une seconde vie

Créé le : 04/12/2020
Manon Boquen/ bel espoir

L'équipe en charge du rouf, en pleine construction. Crédit : M. Boquen

Par Manon Boquen

La voile, l’association les Amis de Jeudi Dimanche (AJD), créée par le père Michel Jaouen, en a fait sa raison d’être. Sur leur chantier naval de Lannilis dans le Finistère, stagiaires, formateurs et bénévoles s’activent pour mettre en route leur bateau : un nouveau navire du même nom, Le Bel Espoir. Un chantier où règnent la mixité et l’autonomie.

Imperturbables, les regards concentrés sur l’ouvrage, Manon et Mathilde s’interrogent : « On fait comme ça, tu crois ? » puis commencent à tailler une barre de bois. Celle-ci prendra place sur la pièce sur laquelle elles travaillent depuis quelques semaines : le rouf d’un bateau, cette petite construction surélevée sur le pont des navires. Et pas n’importe quel bateau puisque cet abri de bois agrémentera le Bel Espoir, le nouveau trois-mâts de l’association les Amis de Jeudi Dimanche (AJD), créée en 1951 par le père Michel Jaouen, Jésuite aujourd’hui décédé, qui souhaitait faire de la navigation un tremplin pour les jeunes exclus de la société.

« L’ancien Bel Espoir, qui avait été acheté par Michel Jaouen en 1968, avait bien vécu. Lorsqu’on l’a amené en chantier il y a quatre ans, il a glissé et s’est complètement cassé », pointe Sacha, formateur du chantier naval Le Moulin de l’Enfer à Lannilis sur l’atelier métal, usinage et soudure. Échoué sur la cale du chantier après presque cinquante années de bons services et 13 000 passagers à son bord, le navire en bois est maintenant dépollué par l’équipe de l’AJD....

La lecture complète de l'article est réservée aux abonnés.
S'abonner
Article présent dans les magazines: 

Partager

S'abonner à les amis du jeudi dimanche