légumerie sociale et solidaire

[SOLIDAIRE] Les jardins de Solène, contre le gaspillage alimentaire

Créé le : 19/01/2021
crédit WAD

Crédit WAD. Certaines cantines scolaires ont un partenariat avec la légumerie.

Par Julien Dezécot

La légumerie sociale et solidaire des Jardins de Solène valorise des légumes frais et locaux déclassés en Vaucluse, qui alimentent notamment cantines et supermarchés solidaires du coin. Reportage.

Munis de masques, gants et surchaussures hygiéniques, Lisa, Dimitri, Clément et Yoni lavent, découpent puis emballent en équipe une myriade de carottes fraîches déclassées, produites cette saison par des agriculteurs du Vaucluse. Les machines de découpe, lavage et d'emballage tournent à plein régime dans l'atelier, dans un bourdonnement bienveillant. Ces légumes hors calibre sont ensuite ensachés et estampillés « Jardins de Solène » en barquettes compostables. Puis sont adressés dans les cantines des collectivités du territoire, ainsi qu'en grandes surfaces depuis cette année, pour être proposés « prêts à cuisiner ».
L'originalité de cette légumerie sociale et solidaire de 450 m² : elle emploie 10 personnes à Pernes-les-fontaines près de Carpentras, avec une majorité en situation de handicap - dont certains issus de la rue. Ces derniers participent aux décisions opérationnelles du quotidien de l'entreprise.
Sébastien habite Carpentras. La quarantaine, cheveux courts, regard persan, il a longtemps travaillé en intérim avant d'être embauché ici, en 2008, où il est désormais chef d'équipe. « En...

La lecture complète de l'article est réservée aux abonnés.
S'abonner
Article présent dans les magazines: 

Partager

S'abonner à légumerie sociale et solidaire