éco-habitat

HABITONS GROUPÉS 13 : "ÊTRE ACTEUR DE LA CONCEPTION DE SON LOGEMENT"

Créé le : 29/09/2017

En cette Fête des Possibles, Sans Transition ! intervenait le week-end dernier à Marseille dans le cadre d'une rencontre consacrée aux transitions citoyennes en matière d'urbanisme et de construction. Une discussion animée par Pascal Dincki, membre de Habitons Groupé 13, association de promotion de l'habitat participatif dans les Bouches-du-Rhône. Rencontre.

DES TOITS EN BOIS SOLIDAIRE

Créé le : 20/09/2017
Un chalet en construction dans l'atelier de Bois & Cie - Crédit : Bois et cie

Proposer un logement écologique, démontable et solidaire aux personnes en difficulté. C'est l'objectif de l'association toulousaine Bois & Cie, au travers de son projet Toits & Cie. Une initiative soutenue par la Fondation Macif et présentée dans le cadre de la Fête des Possibles, samedi 23 septembre. Entretien avec Chloé Vienot, coordinatrice du projet.   

Sous quelles impulsions a été lancé le projet Toits & Cie ?

Toits & Cie est né il y a sept ans. Au départ, le projet était mené de manière bénévole dans le cadre de l'association Bois & Cie. Bois & Cie collecte et valorise du bois pour concevoir des aménagements de jardins, des abris... L'atelier fait travailler des personnes en insertion. Parmi les salariés, il y avait des personnes qui rencontraient souvent des problèmes de logement. Nous avons alors fait le lien entre notre activité et ces situations. L'idée était de permettre à ces gens de construire leur maison de façon mutualisée. En ville, il existe de nombreux terrains laissés vacants. Nous avons proposé une solution de logement adaptée à la gestion de l'hébergement d'urgence pour les collectivités locales. Il s'agit de constructions en bois démontables, conçues avec des matériaux locaux et écologiques.

Il y a trois ans, nous avons organisé une levée de fonds pour financer des actions de recherche et développement. Nous avons fait valider les plans par des bureaux d'études. Puis nous avons commencé à commercialiser les habitats. Nos cibles sont les bailleurs sociaux, les structures d'insertion par le logement et les collectivités locales.

Parallèlement, pour fiancer le projet, nous développons une offre commerciale qui s'adresse aux gîtes, campings et particuliers.

Concrètement, à quoi ressemblent ces maisons ?

Ce ne sont pas des abris mais de véritables maisons isolées. Des petites maisons qui respectent les normes de l'habitat classique. Nous proposons actuellement deux modèles : une Mini-Home de 20 m² et une Opti-Home de 35 m². Le bois provient de forêts du Tarn. Les parois sont isolées en laine de bois. Nous ne sommes pas tenus de respecter la réglementation thermique (RT) en dessous de 50 m² mais nous sommes très proches de la RT 2012. Nous tentons actuellement d'atteindre les objectifs de la RT 2020. Un petit chauffage électrique est installé dans les maisons. Mais comme le logement est très bien isolé, il s'agit d'un chauffage d'appoint.

Les chalets sont construits en trois semaines, en atelier. Puis ils sont montés en une à deux semaines, en fonction du site et du modèle. Le tout repose sur un système de pilotis bétonnés, implantés directement dans le sol, sans fondation.

 

Modèle de chalet pouvant être réalisé dans le cadre de Toits & Cie - Crédit : Bois & Cie

 

Quel est le coût des chalets ?

Les chalets coûtent 35 000 euros (pour la Minim-Home) et 55 000 euros (pour l'Optim-Home). Bien qu'ils soient démontables, ils peuvent être utilisés comme un habitat durable. Les modèles sont modulables : il est possible d'assembler les différents modules de plusieurs manières, un peu comme un jeu de Lego. Nous travaillons actuellement sur un modèle de 60 m². Nous avons notamment des demandes de particuliers qui souhaitent loger des personnes âgées dans des bâtiments de plain-pied.

Quelles sont les collectivités et structures qui travaillent avec vous actuellement ?

Nous avons une dizaine de structures partenaires. La Ville de Toulouse nous a acheté un habitat qu'elle utilise en amont de son parcours d'insertion. Nous avons également des partenariats avec des bailleurs sociaux et une structure d'insertion par le logement. Il est possible d'embaucher des futurs habitants dans nos chantiers d'insertion, de les prendre en stage ou bien de les faire participer au montage des maisons. C'est une façon de favoriser l'appropriation des logements par leurs occupants.

Vous présentez Toits & Cie dans le cadre de la Fête des Possibles. Quand sera-t-il possible de vous rencontrer ?

Nous organisons des visites de notre atelier et d'une maison témoin le samedi 23 septembre, de 14h à 18h. Rendez-vous au 27 bis allées Maurice Sarraut, à Toulouse, métro Patte d'oie !

L'éco-habitat breton ouvre ses portes

Créé le : 03/11/2016
Crédits : Scop L'Acacia

Vous aimeriez construire ou faire construire une maison mais vous avez le parpaing en horreur ? Vous avez un projet de réhabilitation ou de rénovation mais vous vous méfiez de la laine de verre ? L'association bretonne Approche éco-habitat organise ses portes-ouvertes, les 5 et 6 novembre prochains. L'occasion de découvrir des constructions saines et respectueuses de l'environnement dans toute la région. Rencontre avec Sébastien Gaunand, sociétaire de la Scop finistérienne de charpentes et ossatures bois « L'Acacia », et membre d'Approche éco-habitat. 

Quel est le principe des journées portes-ouvertes d'Approche éco-habitat ?

Pendant ces deux jours, les particuliers pourront visiter 39 maisons et chantiers répartis dans toutes la Bretagne, mais dont une majorité se trouvent dans le Finistère. Les personnes retrouvent sur le site d'Approche les réalisations qui les intéressent et s’inscrivent par téléphone pour les visiter. Une des entreprises ayant participé aux travaux les accueille sur place pour leur expliquer comment elle travaille et pourquoi telle technique ou tel matériau ont été utilisés. L'idée est d'éveiller les gens à l'habitat écologique en faisant de la pédagogie. C'est une façon de semer les graines de l'éco-habitat.

Il s'agit de découvrir l'habitat écologique breton sous toutes ses formes ?

Oui. Durant le week-end, seront présentées à la fois des constructions neuves, des réhabilitations et des extensions. Tous les aspects de l'habitat écologique pourront être abordés : l'isolation écologique et bio-sourcée, la construction bois, les énergies renouvelables, les toitures végétalisées ou encore l’efficacité énergétique et les principes de l'architecture bioclimatique.

Quelles sont les réalisations que vous allez présenter ?

En ce qui concerne l'Acacia, nous allons présenter trois sites sur lesquels nous sommes intervenus, dans le Finistère. Il s'agit de trois maisons dont deux ont été livrées et une sur laquelle seul le bardage a été posé. Nous ne travaillons qu'avec du douglas, bois non-traité. Nous expliquerons l'intérêt de travailler avec cette essence. Mais nous parlerons aussi des études thermiques qui ont été réalisées par les maîtres d'ouvrages et les maîtres d’œuvres.

Plus d'infos :

www.approche-ecohabitat.org

Partager

S'abonner à éco-habitat