LUMA MISE SUR LE « DESIGN ÉCOLO »

Créé le : 11/01/2018
L’atelier Luma réunit designers, artistes, artisans ou encore ingénieurs dans l’une des halles des anciens ateliers SNCF d’Arles. Objectif : créer des objets avec des matières locales et biosourcées. © F. Delotte

À Arles, la fondation culturelle Luma a créé un atelier de design innovant destiné à repenser les liens entre objet, environnement et territoire. Dans une ambiance de labo, artistes, artisans et ingénieurs planchent sur la mise au point de matériaux réalisés avec des composés naturels et locaux. Visite.

Par François Delotte


Henriëtte Waal, diplômée de l’école de design d’Eindhoven (Pays-Bas) co-dirige les ateliers. © F Delotte

Autrefois, on y fabriquait des trains. Aujourd’hui, on y conçoit des objets pour demain. À Arles, la grande halle des anciens ateliers SNCF a été rénovée. Au centre de ce vaste espace allongé, le visiteur croise de gros bocaux de verre contenant de mystérieux liquides. Des hommes et des femmes s’affairent, concentrés sur leur travail. Partout, les objets exposés sont autant de prototypes. Ce lieu aux allures de laboratoire abrite désormais l’Atelier Luma, qui dépend de la fondation du même nom. Une structure culturelle fondée par Maja Hoffmann, héritière des laboratoires pharmaceutiques suisses Roche, et dont la famille est depuis longtemps implantée en Camargue (lire l’encadré suivant).

Depuis 2016, l’Atelier produit du « social design ». Des créateurs originaires du territoire comme du monde entier...

La lecture complète de l'article est réservée aux abonnés.
S'abonner

Partager