"La Terre en questions" au 15e Festival Photo de La Gacilly (56)

Créé le : 28/03/2018

Le Festival Photo La Gacilly a 15 ans et s’est imposé dans le paysage photographique français et international. Son credo, plus que jamais d’actualité, est d’exprimer, grâce au regard des photographes, les grands enjeux environnementaux et sociétaux liés à la mondialisation.

Du 2 juin au 30 septembre, le Festival invite en effet résidents et touristes à vivre en famille, entre amis, une véritable expérience partagée de qualité sur fond de convivialité, d’authenticité et de sens.

Il y a 15 ans, le Festival Photo La Gacilly était créé pour faire prendre conscience, par la force de l’image, de la beauté si fragile de notre planète, malmenée par une industrialisation effrénée, bouleversée par l’urbanisation, appauvrie par l’exploitation des sols. Les yeux des photographes se sont posés, en douceur ou en révolte, pour magnifier, documenter, interpeller, ou tout simplement mettre en évidence ce lien vital qui unit les hommes à la nature. Les plus grandes signatures de la photographie contemporaine ont accompagnés tout au long de ces années : ils sont, à leur manière, des gardiens protecteurs de notre Terre. Sans leurs clichés, sans leur volonté de faire savoir, sans leur sensibilité, sans leur implacable vision de notre société en devenir, nous n’aurions pas cette même faculté d’émerveillement face au spectacle de la faune sauvage, des dernières forêts millénaires encore inviolées, ou du miracle de la vie. Nous n’aurions pas non plus cette connaissance des tragédies qui se jouent, de ces villes inhumaines où s’entassent des populations toujours plus nombreuses, de ces grands travaux qui détruisent parfois tout un écosystème, de ces pollutions qui mettent en danger notre patrimoine commun. Certains d’entre eux sont devenus des habitués du Festival : Brent Stirton, Pascal Maitre, Michael Nichols, Pierre de Vallombreuse, Sophie Zénon, ou Nick Brandt,

Cette 15e édition, se voudrait être la célébration d’une Terre revitaminée, objet de toutes les attentions d’une humanité enfin soucieuse de son avenir. Malgré cela le temps s’est accéléré, les états n’en finissent pas de se réunir au chevet d’un monde malade et il est urgent d’agir pour ne pas assister à notre propre ruine. Refuser de se voiler la face en assumant de montrer les empreintes irréversibles que nous laissons derrière nous, mais aussi montrer ces ferments de progrès comme des leçons d’espoir, c’est la mission que s’est donné le Festival de La Gacilly. Pour cette édition 2018, il a voulu rassembler les plus belles écritures photographiques, qu’elles soient documentaires, photo-journalistiques ou artistiques, qui allient prise de conscience, mais aussi enchantement ou beauté du monde. On pourra y voir notamment les images de Thomas Pesquet, Spike Walker, Philippe Bourseiller, Jean Gaumy, Olaf Otto Becker, Matthieu Ricard, William Albert Allard, Michael Nichols, Karen Knorr ou Jan C. Schlegel.


Un engagement


Le Festival de La Gacilly ne se contente pas d’être le réceptacle des grands ambassadeurs de la photographie mais se veut un soutien actif de la cause environnementale. Les États ont un rôle à jouer, les entreprises aussi. D’ici 2020, la Fondation Yves Rocher s’est engagée à planter 100 millions d’arbres et finance des projets photographiques pour sensibiliser le public à cette déforestation massive. Les travaux réalisés sur ce thème par Brent Stirton en Ethiopie, Emanuele Scorcelletti en Inde et Phil Moore en France seront dévoilé en exclusivité.


D'autres thèmes chers au Festival seront aussi présentés : les méfaits de la surconsommation, les ensembles d'habitation surpeuplés en Inde ou en Chine, les ravages qu’une politique de grands travaux peut engendrer sur les populations locales, la protection des populations indigènes, l'exploitation du lithium... mais aussi ces habitats qui font la diversité de notre territoire breton ainsi qu'une exposition sur la jeunesse galicienne.

Cette 15e édition est également le symbole du développement international du Festival puisque sera inaugurée en Autriche à Baden, la 1re édition du « Festival Photo La Gacilly- Baden ». La preuve par l’image que la culture est source de développement et de fraternité entre les peuples.

 

Plus d'infos sur : www.festivalphoto-lagacilly.com

Partager