ATELIER KLOUM : le design social made in Breizh

Créé le : 08/01/2018
Mobilier interactif évoquant un arbre et présentant la vie du verger conservatoire au Manoir de Kernault (Mellao 29), une des réalisations de l’Atelier Kloum. © Atelier Kloum

De leur petit garage à leur modeste bureau quimpérois, les deux visages de l’Atelier Kloum ont monté, voilà sept ans, leur collectif, et développé une philosophie de vie et de travail qui leur est propre. Leur objectif ? Recréer du lien social et de l’échange entre les individus, en repensant les espaces de vie.
Par Nora Moreau


© Atelier Kloum

L’Atelier Kloum, c’est Antoine Minguy et son associée et compagne, Bénédicte Rousset, tous deux 33 ans, plasticiens-designers diplômés de l’École européenne supérieure d’art de Bretagne (EESAB), à Rennes. Forts d’une petite centaine de projets à leur actif, ces artistes engagés et talentueux ont su tirer leur épingle du jeu en imaginant une jonction utile entre objets du quotidien, arts plastiques et scénographie. « Pour l’heure, on répond à beaucoup de commandes publiques, de l’ameublement à la valorisation du patrimoine, explique Antoine Minguy. On manipule des concepts, on agence des idées pour des services et des besoins. Notre vision du design, le plus souvent, consiste à imaginer des projets humains d’intérêt général avec les citoyens, que les élus, les institutionnels, entre autres, n’arrivent pas à formuler. » Le nom de l’atelier Kloum incarne cet état d’esprit. « C’est un nom dérivé du mot ‘skoulm’, qui signifie ‘noeud’, ‘lien’ en breton. Nous, on souhaite...

La lecture complète de l'article est réservée aux abonnés.
S'abonner

Partager