Sans pesticides : 3 coopératives bretonnes s'unissent

Créé le : 29/01/2019

Trois grandes coopératives bretonnes, Prince de Bretagne, Savéol et Solarenn, lancent un nouveau label sans pesticides.

Les 3 marques bretonnes, Prince de Bretagne, Savéol et Solarenn (regroupant en fait 4 coopératives) constituent un poids lourd de la production nationale de tomates avec 176 producteurs, 200 000 tonnes cultivées, 50% en volume de la filière tomate en France et 5000 emplois induits en Bretagne. Depuis début 2019, les 176 maraîchers des 3 marques apposent un Label « Cultivées Sans Pesticides » sur leurs tomates issues d’une production sans aucune utilisation de pesticides de synthèse, de la fleur à l’assiette. Avec une tarification qui constituera un moyen terme entre le prix du bio et celui du conventionnel. L'objectif est d'atteindre a minima 30 à 40 % de la production labellisée. Et plus si les consommateurs suivent.
 

Un écho aux préoccupations des consommateurs


Les chiffres ont parlé et engagé les dirigeants des 3 marques : 62% des Français veulent consommer de manière responsable, 80% à sont inquiets vis-à-vis de la sécurité alimentaire... Les producteurs bretons ont souhaité s’affirmer en tant que maraîchers responsables et redonner confiance aux consommateurs en créant une gamme de tomates sans utilisation de pesticides de synthèse.

Dès janvier 2019, l’Alliance Nature et Saveurs se concrétise par une démarche commune : un cahier des charges de production et de qualité et un label de reconnaissance. Un mode de culture qui ne pourra obtenir l’appellation AB car « hors-sol ». Mais la production sans pesticide était testée depuis longtemps, avec l’utilisation des bourdons et la mise en place de la lutte biologique intégrée depuis de nombreuses années, qui imposait de se passer de traitements chimiques quand les insectes sont utilisés sous serres.

Pierre-Yves Jestin Président de Savéol

« Effectivement, nos 3 structures sont toutes concernées et engagées depuis très longtemps dans la voie d’une agriculture responsable. C’est notre vécu d’une culture vertueuse que nous racontons à travers cette alliance.»


Une démarche Qualité


Un groupe qualité a été créé avec des représentants QSE (Qualité Sécurité Environnement) de Prince de Bretagne, Savéol et Solarenn afin de partager les différentes pratiques culturales mises en place sur la tomate. La démarche est fondée sur une obligation de moyens : aucun traitement pesticide de synthèse de la fleur à l’assiette et de résultats : aucune trace de pesticides sur les tomates.
 

Un cahier des charges commun a été établi avec pour objectif d’harmoniser les pratiques et d’apporter de la clarté aux consommateurs. Il implique la formalisation de certaines exigences déjà en vigueur ainsi que la prise en compte de tous les risques de retrouver des résidus dans les fruits. Ceci appuyé par les contrôles de Certis, organisme de contrôle indépendant. Cela induit des audits et l’émission d’attestations de conformité tout au long de la production, ainsi que l’accompagnement des coopératives dans l’amélioration continue de leur démarche. En plus des audits externes réalisés par Certis, des analyses internes seront effectuées chez les producteurs. Cette démarche sur la production de tomates est amenée à se diversifier prochainement sur d'autres cultures. La labellisation Nature et Saveurs « Cultivées Sans Pesticides » est ouverte à d'autres producteurs qui souhaiteraient rejoindre ce cercle vertueux.


Plus d’infos
www.alliancenatureetsaveurs.com

Partager