[LA NEF] Bilan carbone des banques : Et si on en parlait ?

Publié le mer 23/02/2022 - 15:30

Par La Nef

Les grandes banques françaises multiplient les offres de “finance verte”, mais où en est-on vraiment sur le bilan carbone des banques ? A l’occasion de la publication du volet 2 du rapport du GIEC, La Nef, coopérative bancaire éthique, propose quelques repères....

D’après le rapport « Banques et climat » de l’ONG Oxfam, l’argent des français contribuerait à un réchauffement climatique au-delà des préconisations des accords de Paris.

Comme le rapporte Oxfam** dans ses rapports sur l’impact carbone des banques françaises, sortis en octobre, l’argent des épargnants français est largement utilisé pour financer les énergies fossiles (gaz, pétrole, industrie automobile et aéronautique etc...). Si bien que leurs investissements conduiraient à un réchauffement climatique situé entre +3°C et +8°C à horizon 2100, alors même que les accords de Paris s’étaient accordés sur un maximum de +1,5°C sur la même période pour enrayer le dérèglement climatique !

Une contribution au réchauffement climatique méconnue des Français
Les Français polluent plus via ce que finance leur argent, que via leur propre consommation, selon Alexandre Poidatz d’Oxfam. Leur argent est donc leur premier poste d’émissions de CO2. Hors, combien de Français se renseignent sur les activités financées grâce à leur argent ? Et combien de Banques communiquent sur leurs investissements ?

Livret développement durable et néobanques vertes... : des alternatives ?
Les livrets développement durable pourraient alors apparaître comme une bonne alternative, mais on estime à 50 ou 70% la part de l’argent qui y est placé servant réellement à soutenir la transition écologique. En parallèle, de nombreuses offres vertes éclosent (NéoBanques et Fintech), mais leur modèle est encore en construction et leur impact en nombre d’entreprises financées est moindre voire inexistant pour l’instant.

La Nef, l’établissement bancaire le plus transparent et qui émets le moins de CO2
La coopérative bancaire La Nef, créée il y a 40 ans communique chaque année l’intégralité des entreprises qu’elle finance (plus de 6 000 projets à impact pour 740M€ depuis sa création en 1988). Son livret d’épargne garantit que la totalité des fonds sert à soutenir une économie locale et durable. La Nef fut par exemple le premier financeur de Biocoop ou de Veja il y a quelques décennies.

Avec 121 tonnes équivalent CO2 émis par million d’euros investis, La Nef est l’établissement financier qui émet le moins de carbone en France. Pour 1€ investi ou financé, elle émet donc 3 fois moins que la banque française la moins émettrice d’après le dernier rapport « Banques et climat » de l’ONG Oxfam**

La Nef aujourd’hui
Forte de ces principes fondateurs, La Nef rencontre un écho grandissant auprès des épargnants et des entrepreneurs français. Elle connaît une croissance spectaculaire ces 5 dernières années :+ 390% de crédits accordés, + 420% de collecte d’épargne. Elle est aujourd’hui le premier financeur solidaire en France (source Fair*).


* source Zoom 2021 sur la finance solidaire Fair - août 2021
** source Rapport Oxfam Banques et Climat le désaccord de Paris - octobre 2021