[ REPORTAGE ] Grenoble, ville de toutes les transitions ?

Créé le : 27/05/2019

Les initiatives liées à la transition écologique vont bon train en Auvergne-Rhône-Alpes. À Grenoble, la Biennale de la transition a permis de mettre en lumière toutes ces initiatives qui contribuent à la mise en place d’une société où justice environnementale va de pair avec justice sociale.

Alors que Grenoble fait souvent figure de pionnière en matière de démocratie participative et d’initiatives écologiques, depuis l’arrivée à sa tête du maire Europe écologie les verts (EELV), Éric Piolle, la ville accueillait du 9 au 16 mars la seconde édition de la Biennale des villes en transition. Une occasion, pour la municipalité, de mettre en lumière les initiatives citoyennes et d’évoquer les enjeux à venir.
Il est presque 19 heures, samedi 9 mars 2019, et une foule de Grenoblois converge déjà aux portes du Palais des Sports pour la grande soirée d’ouverture, placée sous le signe de « la culture pour tous ». Avec, au menu, un concert du Big Ukulélé Syndicate, puis de la chanteuse Emily Loizeau. Une affiche digne d’un festival culturel, destinée à rassembler les Grenoblois de tous horizons autour d’une même cause : celle des villes en transition. À l’occasion de cette seconde édition de la Biennale des villes en transition, Grenoble a sorti le grand jeu. Les quatre coins de la ville accueilleront plus d’une centaine d’événements sur une semaine, plaçant l’agglomération aux couleurs de la transition, qu’elle soit écologique,...

La lecture complète de l'article est réservée aux abonnés.
S'abonner

Partager