[MEGAPROJETS PETROLIERS] Revers parlementaire pour TotalEnergies

Publié le lun 19/09/2022 - 10:59

Reporter ses projets et respecter les droits de l’homme : c’est en résumé ce que demande le Parlement Européen à TotalEnergies, par une motion d’urgence adoptée le jeudi 15 septembre en séance plénière. Si la résolution n’est pas contraignante, elle donne de l’espoir aux nombreuses associations pour l’environnement et les droits de l’homme qui militent pour le retrait des mégaprojets de la firme. Deux sont principalement visés : le projet d’oléoduc chauffé de 1445 kilomètres en Tanzanie (EACOP), et le projet de forage de plus de 400 puits de pétrole en Ouganda, dont une partie en zone naturelle protégée. En effet, leurs conséquences actuelles et à venir sont considérables : expropriation de paysans et mauvaises indemnisations, défenseurs des droits de l’homme arrêtés de manière arbitraire, probable pollution due aux fuites de pétrole, destruction de la biodiversité et émissions records : ensemble, les deux projets pourraient produire jusqu’à 34 millions de tonnes de CO2 chaque année.

Plus d’informations : L'initiative Stop EACOP et le procès contre TotalEnergies, intenté par plusieurs associations françaises et ougandaises contre les forages au cœur du parc naturel protégé des Murchison Falls.

À lire : notre numéro thématique "S'extraire du pétrole - Saisir nos chances pour demain"