Innover en viticulture bio : entre tradition et modernité

Créé le : 16/01/2017
J.Chansel

 

Par Sébastien Vives et Julie Chansel

La modernité passe-t-elle forcément par les nouvelles technologies ? Peut-on innover dans la production de vin sans utiliser la chimie et de gros outils ? La coopération n’est-elle pas une des solutions pérennes pour changer ses pratiques ? Le monde du vin poursuit son évolution vers plus de « nature », entre retour aux traditions et nouvelles technologies. Enquête dans les vignobles occitans.


L’innovation par la réflexion et la coopération

Par Sébastien Vives

Pour faire face aux tensions financières, le secteur viticole a entamé sa mue depuis quelques années. Pour certains vignerons, la modernité se caractérise par l’échange de pratiques, la réflexion constante et la conversion vers l’agriculture biodynamique. C’est le cas de Diane et Philippe Cauvin, propriétaires du domaine de La Colombière, près de Fronton. Immersion…

Diane et Philippe Cauvin, producteurs de vin de Fronton à Villaudric, près de Toulouse, tentent de faire naître des raisins avec l'expression « la plus marquée possible du terroir », tout en préservant le vivant. Leurs vins sont identitaires, diversifiés et...

La lecture complète de l'article est réservée aux abonnés.
S'abonner

Partager