Agriculture biologique : les producteurs-rices s'expriment

Créé le : 26/10/2018

L'Assemblée générale de BioBreizh s'est tenue ce mois-ci. Les producteurs et productrices y ont évoqué leurs envies et leurs inquiétudes.

Virginie Jourdan, journaliste à Sans Transition ! est allée à leur rencontre.


Sandrine Le Feur, députée LREM du Finistère,  « je pense que le cahier des charges bio peut encore évoluer ».

A l'occasion de l'assemblée générale de BioBreizh, un groupement de producteurs bretons de légumes, la députée LREM Sandrine Le Feur, également agricultrice bio, a évoqué les limites qu'elle ne souhaite pas voir franchies en bio. Son souhait : voir le cahier des charges de l'agriculture biologique intégrer des objectifs énergétiques et sociaux.

> Ecoutez son interview

 

Luc Calvez, « nous refusons les biotechnologies dans les semences »

Luc Calvez est producteur de légumes dans le Finistère. Il a opté pour l'agriculture biologique en 2008 après une carrière dans le conventionnel. Lors de l'assemblée générale de BioBreizh, le président de ce groupement de producteurs a rappelé son opposition à l'extension des semences issues des biotechnologies.

> Ecoutez son interview

Partager