BRETAGNE La Banque des Territoires présente bilan 2018 et perspectives

Créé le : 25/04/2019
 Création à venir,en partenariat avec le Conseil Départemental du Morbihan, de la Société Société d’Economie Mixte «Atout Ports» dédiée à l’ingénierie portuaire et à l’exploitation d’outils numériques.

La Banque des Territoires présentait mardi 23 avril le bilan 2018 de son activité et ses perspectives en Bretagne, à l’occasion de l’annonce des résultats nationaux de la Caisse des Dépôts, dont elle est une des filiales. Prêts, investissements, conseils, ont structuré son activité en faveur d’une grande diversité de secteurs.

Acteur du développement territorial, la Banque des Territoires se mobilise donc aux côtés de ses clients, collectivités territoriales et organismes de logement social, dans l’accompagnement de leurs projets territoriaux (infrastructures, renouvellement urbain, logement social, développement numérique, etc...). Son objectif est d’apporter le plus rapidement possible des solutions et répondre aux ambitions de tous les territoires, pour qu’ils soient plus attractifs, plus inclusifs, plus durables et plus connectés. En 2018 en Bretagne elle aura accordé 550 M€ de prêts, apporté 11,37 M€ d'investissement en fonds propres, 2 102 M€ en dépôts et consignations et engagé 264 M€ dans le cadre du PIA (Programme d’Investissements d’Avenir).


En Bretagne, la Banque des Territoires a financé la construction de 1 815 logements sociaux neufs et la réhabilitation de 2 098 logements sociaux et places d’hébergements. Elle a accordé un prêt, à hauteur de 3,31 M€, pour la construction de la résidence « Le Rhuilhenn » sur la ZAC de la Madeleine à Rennes et a également financé par prêt, à hauteur de 6,18 M€, la construction de la nouvelle maison de retraite « Men Glaz » à Etel.


Gil Vauquelin, directeur régional Bretagne de la Banque des Territoires :

« Avec 48 collectivités locales et 80 professions juridiques financées, 12 projets d’investissement en fonds propres, la Banque des Territoires a accru son impact territorial en 2018. Au-delà, notre implication au profit des 11 « Coeurs de ville » bretons et leurs agglomérations et dans le programme « centre-ville/centre-bourg régional » nous identifie comme un acteur régional majeur de la cohésion territoriale. Nous souhaitons poursuivre notre engagement en 2019 avec le déploiement de ces programmes et avec notre plateforme numérique qui nous permet à présent de toucher les collectivités locales et partenaires régionaux de toutes tailles. »

 


Afin de renforcer l’attractivité du territoire breton, la Banque des Territoires intervient en matière de tourisme, à l’image de sa participation, à hauteur de 900 K€, dans la création de la SEM « Atout Ports » à l’initiative du département du Morbihan. Elle accompagne ainsi une politique publique très forte dans le Morbihan avec la plaisance comme facteur d’attractivité et de développement touristique et économique.
Elle intervient également en immobilier d’activités, notamment dans les territoires industriels, comme l’illustre son investissement, à hauteur de 594 K€, dans la reconstruction de l’usine Furic à Penmarc’h.
Elle accompagne également la transition énergétique et écologique à l’image de la prise de participation, pour un montant total de 1,58 M€, dans les SEM locales d’énergies renouvelables à l’initiative des 3 syndicats d’énergie départementaux du Finistère, d’Ille et Vilaine et du Morbihan.

Egalement au service des professions juridiques, la Banque des Territoires a apporté 16,16 M€ aux professions juridiques facilitant l’installation de jeunes professionnels ou la transformation d’études. 17,9 M€ de consignations lui ont par ailleurs été confiés en 2018 en Bretagne pour un encours total de 96,3 M€.

 

Un engagement affirmé pour lutter contre les fractures territoriales et les inégalités sociales


Acteur majeur de plusieurs programmes nationaux d’envergure, elle est ainsi partenaire privilégié du programme national « Action Coeur de Ville » pour lequel elle mobilise l’ensemble de ses moyens financiers et humains, tant en termes de prêts, d’investissements que de crédits d’ingénierie pour valoriser les territoires. 11 villes moyennes de la région Bretagne bénéficient à ce titre de son accompagnement, en vue de dynamiser leurs centres-villes : Morlaix, Quimper, Lannion, Saint-Brieuc, Lorient, Pontivy, Vannes, Fougères, Redon, Saint-Malo et Vitré.

La Banque des Territoires accompagne par ailleurs les acteurs du logement social en mobilisant un « Plan logement » exceptionnel de 10 Md€ pour les soutenir dans leur transformation et encourager leurs efforts d’investissements en construction et réhabilitation, afin de répondre aux besoins des territoires. Elle réaffirme ainsi son plein soutien à ses clients bailleurs sociaux alors que le secteur connaît une évolution forte de son environnement. Dans ce cadre, en Bretagne, 10 organismes de logement social ont d’ores et déjà bénéficié d’un allongement de leur dette en 2018, pour un montant global de 432 M€. Ce dispositif leur permet de dégager de nouvelles capacités d’auto-financement. 23 organismes de logement social en Bretagne ont demandé à bénéficier du Prêt de Haut de Bilan Bonifié Action Logement (PHB2.0) en 2018 pour un montant global de 38 M€, permettant de soutenir leur capacité d’investissement pour créer et réhabiliter leur parc de logements sociaux.

Elle se mobilise enfin sur le programme Territoires d’industrie lancé en novembre 2018 et déploie, à ce titre, des crédits pour cofinancer les études d’ingénierie et une enveloppe d'un montant d’environ 100 M€ par an d’ici à 2022, afin d’investir sur fonds propres dans les 136 projets des territoires concernés par le programme. En Bretagne le programme « Territoires d’industries » bénéficie d’ores et déjà de l'appui de la Banque des Territoires à travers ses investissements sur l’immobilier industriel, notamment avec et au sein de la société Breizh Immo et la SEMPI.


Plus d'infos
www.banquedesterritoires.fr

Partager