BRETAGNE : des énergies citoyennes en pays de Rennes

Créé le : 06/05/2019
la patinoire le Blizz des gayeulles © chisloup

L'Association Energies du pays de Rennes a tenu son Assemblée générale le 25 avril dernier, elle était largement proposée au public.

L’association s’est constituée autour des citoyens mobilisés pour un projet du budget participatif La Fabrique Citoyenne Saison #2 de la Ville de Rennes. Le projet présenté consistait à faire installer une centrale solaire photovoltaïque de l’école Albert De Mun, avec une mesure fine de la production, pour faciliter sa compréhension et pouvoir la reproduire avec une implication citoyenne. La centrale est mise en service depuis octobre 2018 et produit de l’électricité pour l’école primaire et le surplus pour le quartier environnant, notamment le week-end et pendant les vacances scolaires.

Energies du pays de Rennes a démarré en octobre 2017 avec 6 membres fondateurs et compte aujourd'hui 60 adhérents. Elle organise son activité autour de trois axes : produire localement de l’énergie renouvelable, sensibiliser à la transition énergétique et favoriser l’engagement citoyen.

Afin de répondre aux deux objectifs de production d’énergie renouvelable et d’engagement citoyen, l’association Energies du pays de Rennes a crée une coopérative citoyenne, « CIREN », qui collecte les investissements des citoyens pour installer et exploiter des centrales, actuellement photovoltaïques, sur le territoire : Rennes et les alentours.

 

Un outil économique au service du bien commun

L’objet de cette société est de permettre aux citoyens qui le souhaitent d’unir leurs efforts et de s’associer avec des collectivités publiques et des entreprises privées, pour installer et exploiter des centrales d’énergies renouvelables qui approvisionnent le territoire. Une façon d’être actif dans la transition énergétique et citoyenne et de maitriser la destination de ses investissements. Les rendements financiers de la coopérative CIREN sont statutairement bornés, conformément aux règles des entreprises solidaires et d’utilité sociale, afin de constituer une capacité à réaliser de nouveaux investissements et accroître l’autonomie énergétique du territoire.

Créer un projet de centrale solaire passe par différentes phases. Il faut trouver le toit avec l'ensoleillement approprié. Puis vient une phase d'étude de structure du bâtiment avec une rédaction de cahier des charge et une réponse adaptée des entreprises installatrices. Selon les résultats, la centrale pourra ou non être rentable. La décision finale de la déployer dépend donc de la réponse finale et financière des entreprises. Actuellement, l'association mène ce type d'études à Rennes pour le toit de la patinoire du Blizz et à Laillé, en envisageant différents toits.


Plus d'infos
www.energiesdupaysderennes.fr

Partager