ADEME : l'accélérateur de Transition

Créé le : 18/06/2020
Arnaud Leroy, PDG de l'ADEME   ©Jean Chiscano

L'ADEME, anciennement Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, évolue et devient l'Agence de la transition écologique. Son champ d'action s'élargit également.

Nouveau logo et nouvelle signature pour l'ADEME, qui fait évoluer son image pour signifier la palette élargie de ses compétences, allant de l'historique sujet de l'énergie et de la rénovation des bâtiments à , désormais, la mobilité, le tourisme, l'alimentation ou le numérique.

Arnaud Leroy, PDG de l'ADEME :


L’ADEME est associée, dans l’esprit du public, aux thématiques de l’énergie, des déchets ou encore de la qualité de l’air. Or, si c’est historiquement fondé, il suffit de regarder nos actions pour voir que depuis de nombreuses années nos missions ont évolué et sont de plus en plus variées. Nous nous occupons par exemple de mobilité, d’alimentation durable, nous nous intéressons au tourisme, au numérique, au logement, à l’adaptation au changement climatique. Notre changement de signature consacre donc ces évolutions : nous sommes bien l’Agence de la transition écologique. Avec notre millier de collaborateurs et nos 700 millions d'euros de budget, nous sommes une agence unique en son genre que beaucoup de nos voisins européens envient. Nous avons en effet la capacité de prendre en compte des thématiques très différentes mais interdépendantes, qui ailleurs sont traitées séparément. Nous sommes dans une position très intéressante pour avoir une action globale et coordonnée et pour fédérer l’ensemble des acteurs.
 

L’année 2019 aura été pour l’ADEME une année de forte hausse de l’activité : 647M€ ont été alloués à des projets en faveur de la transition écologique, à travers 12 programmes prioritaires et en faveur de 3 cibles : les entreprises, les territoires et le grand public.,Et des résultats au rendez-vous : sur les 27 indicateurs du contrat d’objectif et de performance 2016-2019 de l’ADEME, 24 ont atteint ou dépassé la cible fixée, et,70% de la population a été couverte par des contrats d’accompagnement.
 

Une volonté de simplification

Face à la complexité des sujets, l'ADEME poursuit son travail de simplification des démarches afin de jourer pleinement son rôle d'accompagnement vers une transition écologique.
Sa plateforme numérique de conseils et de services «AGIR» propose des solutions concrètes aux citoyens, acteurs économiques et territoires et offre un accès simplifié à l’ensemble des contenus de l’ADEME, de manière personnalisée et intuitive pour effectuer des opérations de recherche de financement, de centralisation de dépôt de projet, accéder à des conseils et des retours d’expériences, partager des résultats d’études...

L'Agence poursuivra, en direction des particuliers, sont soutien aux énergies renouvelables citoyennes, suite au beau succès de la première édition des Assises qui leur ont été dédiées en décembre dernier, l'accélaration de la pratique du vélo, mais également la réparabilité, à travers son site pratique longuevieauxobjets.gouv.fr.
Le volet mobilité durable est soutenu par un son nouveau service : Ecolab, un outil simple pour calculer les émissions de carbone de ses trajets courtes ou longues distances. Les particuliers peuvent facilement visualiser quels sont les modes de transport qui émettent le moins de CO2 via ce calculateur.

Ce module est aussi librement et facilement intégrable dans les sites internet des médias, collectivités, entreprises… ! Cet outil peut être intégré grâce à une simple ligne de code et restera automatiquement à jour avec les données les plus récentes.

Pour les entreprises justement, le dispositif ACT, destiné à les soutenir financièrement dans l’évaluation de leur stratégie climat, sera prochainement proposé en version "pas à pas", permettant de rentrer dans le process plus graduellement et donc facilement. Un nouveau prêt vert, garanti et bonifié grâce au concours financier de l’ADEME, a pour objectif de cofinancer les programmes d’investissement de TPE, PME et ETI visant à maîtriser et diminuer les impacts environnementaux des procédés. Complété par le déploiement d’un nouvel Accélérateur de transition visant à les accompagner dans la conduite de projets de transition bas carbone tout en sécurisant leur développement, en épaulant le dirigeant dans la revue de la stratégie et de son modèle d’affaires. Un nouvel appel à projets ORPLAST, doté d’une enveloppe comprise entre 15 et 30M€, permettra également de soutenir financièrement l’intégration de matières premières recyclées.

Enfin, suite à la naissance de l'Agence Nationale de Cohésion des Territoires (ANCT), avec laquelle elle signé une convention, l'ADEME fait le pari de convaincre l'ensemble des collectivités pour leur fournir des solutions conjointes avec l'ANCT. Le guide « Demain mon territoire » prend la forme de 20 fiches pratiques abordant des thématiques du quotidien (les déplacements, les logements, la nature en ville, la consommation responsable, la sensibilisation des jeunes…) : chiffres clés, pistes d’action et exemples de solutions mises en oeuvre répondront aux divers enjeux des territoires.

Toujours dans un souci de simplification, l'ADEME travaille sur un Label Electricité Verte... et s'intéresse même à nos vacances, à travers des conseils pratiques !


Plus d'infos
www.ademe.fr

 

Partager