zero-déchet

Un magasin « anti-gaspi » et local ouvre à Rennes

Créé le : 27/04/2018
Le magasin Nous ouvrira ses porte le 4 mai prochain, à Melesse, près de Rennes - DR

Des légumes « moches » mais délicieux, des yaourts qui atteignent bientôt leur date limite de consommation mais qui sont tout à fait consommables ou encore des boites de conserve un peu cabossées. On trouve tout cela chez Nous, nouveau réseau de magasins « anti-gaspi » dont la première boutique ouvrira ses portes le 4 mai à Melesse, près de Rennes. 

Économe et éco-responsable

Autre particularité de ce commerce pas comme les autres : le local. « les produits (fruits et légumes, frais, surgelés, sec…) seront issus de filières anti-gaspillage, le plus souvent en direct des producteurs et donc en circuits courts », précisent les porteurs du projet, Charles Lottmann et Vincent Justin. Des denrées vendues peu chères. Selon les fondateurs, « Faire ses courses chez NOUS permet à une famille de 4 personnes d’économiser 150 à 200€ par mois en moyenne ». Bon pour la planète et le porte monnaie.

 

 

Plus d'infos : www.nousantigaspi.com

Plastic Attack : des consommateurs remontés contre le suremballage

Créé le : 22/05/2018
DR

Qui n'a jamais été interpellé par la vision absurde d'une banane emballée seule sur une barquette en polystyrène ? C'est pour lutter contre ce genre de pratique qu'a été lancée la Plastic Attack, dont la première édition a eu lieu le 1er mars dernier, à Bristol, en Angleterre. Et dont des répliques se dérouleront dans plusieurs villes et régions de France, le 2 juin prochain : à Quimper, Montaigu (Vendée), Strasbourg, Nouméa, Montpellier, Lyon, en Martinique et bien sûr à Paris

Les participants cibleront un supermarché dans lequel ils achèteront des produits jugés « suremballés » : fruits, légumes, viande, poisson... Les clients-activistes placeront leurs denrées dans des récipients réutilisables. Les emballages seront ensuite déposés dans des caddies à la sortie du magasin. À charge pour l'enseigne de se débarrasser des déchets.

Générer moins de déchets

« Nous cherchons aussi bien à interpeller les consommateurs, les distributeurs que les industriels pour que tous se dirigent vers des produits éco-responsables et à faire évoluer les pratiques », défend Fanny Vismara, organisatrice de Plastic Attack dans la capitale. À Paris comme dans d'autres villes, le supermarché qui fera l'objet de l'opération n'est pas encore choisi. D'où l'importance de suivre les groupes locaux pour en savoir plus et de s'inscrire comme participant à l'événement. « Cela nous permet d'évaluer quelle ampleur pourrait prendre l'opération. À Paris, nous estimons pouvoir remplir plus d'une centaine de caddies », avance Fanny Vismara. À vos chariots !

 

Partager

S'abonner à zero-déchet