micro-algue

[SPIRULINE] : Un « super-aliment » artisanal cultivé en Ardèche

Créé le : 19/01/2021
Crédit photo : Pauline De Deus

Crédit photo : Pauline De Deus. Il y a deux ans, Pascal et Evelyne Possety ont changé de vie. Ils ont quitté Lyon et sont devenus spiruliniers dans les monts d'Ardèche.

Par Pauline De Deus

C’est une culture nouvelle, faite à partir de l’une des plus anciennes formes de vie de la planète... En France, la spiruline est de plus en plus prisée et les industries chinoises et américaines arrosent le marché. Mais une production à contre-courant s'impose progressivement. Dans la montagne ardéchoise, découverte de la spiruline locale et paysanne d'Evelyne et Pascal Possety.

 

Un paysage à couper le souffle. Une interminable route étroite et escarpée. Puis soudain, perchée à flanc de montagne, une serre apparaît. C'est là, dans un hameau d'une dizaine d'âmes, à Saint-Jeure-d'Andaure, en Ardèche, qu’Évelyne et Pascal Possety cultivent leur spiruline. Loin de toute source de pollution, les néo-paysans travaillent d'arrache-pied pour produire environ 500 kg de cette micro-algue chaque année. Une quantité somme toute modérée, mais qui leur permet de vivre, « sans aucune aide », précise Pascal. Et surtout de s'assurer de la qualité de leur culture. Il y a deux ans, ces amoureux de la nature ont réalisé leur rêve : ils ont quitté Lyon pour devenir spiruliniers en Ardèche.

Le micro-organisme se multiplie à l'infini

En cet après-midi d'octobre, le hameau de Mazabrard est animé. À l'entrée de la ferme, les curieux venus des villages alentours se bousculent. La quinzaine de...

La lecture complète de l'article est réservée aux abonnés.
S'abonner
Article présent dans les magazines: 

Partager

S'abonner à micro-algue