Bruded

[INTERVIEW] - Bretagne : le réseau Bruded a une nouvelle co-présidente

Créé le : 11/06/2018
Valérie Poilâne-Tabart-crédit Bruded

Valérie Poilâne-Tabart, 44 ans est maire de Laurenan (22). Investie très tôt dans le milieu associatif de l’éducation populaire, elle est la nouvelle co-présidente du réseau Bruded  (Bretagne rurale et rurbaine pour un développement durable) qui rassemble plus de 140 communes de Bretagne et Loire-Atlantique engagées en faveur de la transition écologique et sociale.

Pourquoi avoir décidé de prendre part à la présidence du réseau Bruded ?

L’adhésion de la commune de Laurenan à Bruded est assez récente, elle date de janvier 2016, mais dès 2017 je suis entrée au sein du conseil d’administration de l'association. J’ai très vite eu envie de contribuer à la dynamique du réseau. Les projets liés au développement durable sont souvent complexes à mettre en œuvre, notamment dans les petites collectivités rurales. Il est donc très important de se sentir épaulé. Ce n’est pas facile de convaincre et d’embarquer tous les acteurs ! Bruded permet de partager des expériences, réussites ou écueils. C’est une association chaleureuse qui favorise l’entraide. Nous avons beaucoup reçu, j’ai donc souhaité donner en retour. N’oublions pas que la démarche est horizontale : Bruded, ce n’est pas un visage mais un collectif !

De quelle manière la commune de Laurenan a-t-elle bénéficié de l’expérience Bruded ?

Laurenan est une commune du centre Bretagne en perte d’habitants et d’attractivité. L’objectif est d’imaginer, en concertation avec les habitants, de nouvelles manières de vivre ensemble. Nous nous sommes appuyés sur les innovations de plusieurs collectivités pour concevoir notre projet de rénovation de la salle des fêtes avec des matériaux bio-sourcés. Muël, en Ille-et-Vilaine, nous a particulièrement inspiré en terme d’éco-construction avec l’usage des bottes de paille comme isolant.

Qu’a mis en place Laurenan en terme de développement durable ?

Depuis 2011, nous sommes en zéro-phyto. Nous sommes lauréat d’un appel à projet régional « dynamisme des bourgs ruraux » : dans ce cadre, nous nous efforçons de rendre les espaces publics plus conviviaux et de les végétaliser. Un bar associatif-épicerie est en projet. J'aimerais aussi que notre restauration collective passe un jour au 100% bio et local.

Quels sont les axes de travail de votre mandat comme co-présidente de Bruded ?

Depuis la création de Bruded, en 2005, l’ancrage est communal. Seules deux intercommunalités font partie de l’association : val d’Ille d’Aubigné et Brocéliande. Avec la loi NOTRe  (Nouvelle organisation territoriale de la République ) en 2017, cet échelon politique a pris beaucoup d’importance. Les enjeux de développement durable seront portés au niveau intercommunal. D’où l’effort que je fournirai pour susciter les adhésions des Établissements de Coopération Intercommunaux (EPCI). Les intercommunalités ont tout à gagner à faire partie du réseau !

Plus d'infos : www.bruded.fr

 

Partager

S'abonner à Bruded