[BIODIVERSITÉ] l’IPBES dénonce une vision productiviste de la nature

Publié le mar 12/07/2022 - 11:02

La plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), aussi appelée « le Giec de la biodiversité », a publié lundi 11 juillet les conclusions de son rapport d’évaluation sur « l’estimation des valeurs de la nature ». Le message des 82 scientifiques, auteurs d’un rapport issu de quatre années de travail, est clair : il ne suffit pas de considérer la valeur marchande de la nature pour résumer l’ensemble des services, directs et indirects, qu’elle rend à l’humanité. Pour protéger la biodiversité et gouverner comme il se doit face à l’effondrement du vivant, ils préconisent donc une meilleure prise en compte la diversité des visions de la nature et des relations entretenues avec elle par les sociétés humaines, pour développer « une approche de la nature dans sa globalité ».

Pour aller plus loin : lire notre hors-série sur la biodiversité