[CLIMAT] Efficacité énergétique : la France fait l'autruche

Créé le : 29/02/2020
logo asso Negawatt

Alors qu’Emmanuel Macron réaffirme publiquement son souhait de faire de l’écologie une des priorités de la deuxième moitié de son quinquennat, le Haut Conseil pour le Climat rappelle que la France « n’est pas du tout sur la bonne trajectoire » pour tenir ses engagements climat. Comment expliquer un tel écart ?

Par l'association Negawatt

En matière de transition énergétique, la décarbonation - ou l’électrification massive des usages - ne suffit pas : la maîtrise des consommations est essentielle pour répondre aux enjeux climatiques. Or, si le gouvernement engage une politique volontariste sur la première, force est de constater qu’il semble avoir rendu les armes sur la seconde : révision à la baisse des objectifs de réduction de la consommation dans la récente loi Énergie-Climat, absence de mesures adaptées dans la Programmation pluriannuelle de l’énergie, modifications tendancieuses de la règlementation énergétique dans le bâtiment, augmentation des budgets carbone dans la Stratégie nationale bas carbone, etc.

Le constat est clair : face à un retard qui s’accumule et à une situation qui s’aggrave, le gouvernement se montre plus préoccupé par l’efficacité de sa communication que par celle de son action. [...]

  • Dans le secteur du bâtiment, où les réformes annoncées, sous couvert de technicité, [les révisions] vont à l’encontre de l’objectif de massification de la rénovation performante qui a fait ses preuves dans nombre de territoires.
  • [Même constat] dans le secteur des transports, où l’électrification des véhicules routiers ne constitue qu’une solution parcellaire pour se passer du pétrole. Elle ne prend tout son sens qu’en complément de la réduction des distances parcourues et du report modal qui semblent être ignorés.
  • [Idem]sur la trajectoire d’évolution du mix énergétique de la France, où l’obsession de la décarbonation de l’électricité se fait au dépens de l’efficacité énergétique tout en pénalisant le développement de la chaleur renouvelable.

Partager