[REPORTAGE] Montpellier contre la pollution lumineuse

Publié le lun 19/07/2021 - 11:32
La fontaine des Trois Grâces (trop) mise en valeur, face à la Comédie de Montpellier. © Thibault Bluy

Par Thibault Bluy

Néfaste pour la biodiversité et la santé humaine mais aussi responsable d’une forte consommation énergétique, la pollution lumineuse est dans le collimateur de Montpellier Métropole. La collectivité montrera l’exemple en réduisant et modernisant son éclairage public, tandis que des associations incitent les commerces à respecter la législation en vigueur.

L’horloge du fronton de l’Opéra-Comédie de Montpellier indique qu’une heure du matin a été dépassée. Pourtant, les lustres en cristal continuent de faire resplendir les arcades et les colonnes corinthiennes de l’étage inférieur alors qu’au rez-de-chaussée, des réverbères éclairent encore le perron, vide depuis des mois à cause des restrictions imposées pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Tout au long de la place de la Comédie, prolongée par l’esplanade Charles-de-Gaulle, de hauts projecteurs et des bataillons de lampadaires restent au garde-à-vous, tous feux sortis. Selon

La lecture complète de cet article est réservée aux abonnés.
S'abonner