[EDUCATION] : Faire des écoles des « démonstrateurs » de la transition

Créé le : 04/05/2020
crédit : pixabay

Par Olivier Ciais, porteur du projet Écoles en Transition

La situation singulière que nous traversons nous invite à réinventer le monde. Lors de sa dernière tournée en France, Rob Hopkins avait d’ailleurs insisté sur la place centrale de l’imagination dans le processus de transition. Ceci interroge directement la façon dont l’éducation - au sens large - l’inhibe ou la promeut, et dans le second cas, si cela se passe à un niveau individuel ou collectif.

 Écoles en Transition est justement un accompagnement à la Transition pour écoles primaires : dans chaque école, les formatrices-teurs facilitent :

- l’émergence d’une vision partagée par les outils de la permaculture sociale et de la Transition (fresque du climat, introduction à la permaculture, intelligence et design collectifs, solutions techniques…),

- la mise en place effective des transformations, permettant tout à la fois aux enfants d’acquérir des compétences pratiques permettant la résilience et la régénération, et de redécouvrir le sens des notions scolaires grâce à une intégration de la permaculture et de la pédagogie de projet,

- l’émergence d’une « culture de la permanence » au sein de l’école pour qu’à l’issue des 3 ans d’accompagnement, l’école soit la plus autonome possible dans la poursuite de sa transformation.

 Le programme provoque donc la rencontre de différentes parties prenantes : enfants, parents d'élèves, enseignants, agents et services techniques des territoires, Éducation Nationale (label E3D), Inspé (pédagogie de projet), associations (solutions pratiques/organisationnelles) et centres de permaculture (démonstrateurs, accompagnateurs). Toutes sont invitées à vivre une expérience fondatrice :

​​- co-créer la vision/fresque de la ré-invention de leur école selon plusieurs principes : végétalisation/biodiversité ; 0 déchet/circularité ; collecte d’eau et d’énergies ; co-créativité, démocratie et bienveillance ; santé environnementale et ergonomie/physiologie du cadre scolaire ; conception systémique/intégrative…
- déterminer ensemble la façon de s’organiser pour y parvenir,
- vivre et célébrer ensemble ces transformations : un vécu qui confère aux enfants assise, espoir et capacité de rebond au moment où ils commencent à appréhender la situation de la biosphère.

Dans le cadre plus large de la transition sociétale dans son ensemble, faire des écoles des « démonstrateurs » de la transition peut également permettre d’en rendre concrètes, visibles et palpables au plus grand nombre les différentes facettes, facilitant ainsi sa généralisation.

Sur la région niçoise, où nous sommes basés, l’accompagnement est financé par la Maison de l’Environnement et des écoles y ont donc accès gratuitement. Afin de diffuser plus largement ce programme, un MOOC/plateforme numérique est en cours de réalisation et vient de se voir accorder le dispositif Coup de main/Génération Climat par la Fondation pour la Nature et l’Homme, avec 5 000€ permettant de filmer les premiers modules avec de merveilleux intervenants, pour :

- indiquer clairement les enjeux de chaque facette de la Transition : pourquoi ? Comment ? (co-créer, végétaliser, tendre vers le 0 déchet… cf principes au paragraphe 3)

- proposer des ponts pédagogiques entre la conception et la mise en place de ces solutions d’une part, et les programmes scolaires d’autre part, pour leur redonner tout leur sens et raviver l'intérêt des enfants,

- nourrir et inviter les enfants dans les projets par des vidéos utilisables en classe et par des activités inspirées de la permaculture, les invitant à une reconnexion au vivant…. Et à leur imagination !

+ d’infos : Vous résonnez ? C’est par ici ! contact@shilakong.org

Partager