[DOSSIER] Alerte, la terre a besoin de mains !

Publié le mar 21/12/2021 - 11:00

Par Estelle Pereira

La disparition progressive des agriculteurs menace l’autonomie alimentaire de la France. Selon les défenseurs du monde paysan, une agriculture respectueuse du vivant nécessite des emplois et des installations nombreuses. Une vision à contre-courant du modèle technologique et numérique défendu par le gouvernement. Un combat idéologique à l'œuvre dont dépend le visage de l’agriculture de demain.

En silence, dans nos campagnes, le monde paysan est en train de disparaître. Un déclin qui ne date pas d’hier. Déjà, dans les années 90, Edgard Pisani, ancien ministre de l’Agriculture (1961-1966), s’indignait que le « chambardement de la France paysanne » avec la disparition de 2,7 millions d’actifs agricoles, ne suscite pas autant d’indignation que la délocalisation des usines(1). En quarante ans, selon l’INSEE, le nombre d’exploitants agricoles a été divisé par quatre, pour s’établir, en 2019, à environ 400 000, représentant dorénavant 1,5 % de la population active (contre 7,1

La lecture complète de cet article est réservée aux abonnés.
S'abonner