[AVION] Vers la fin des vols fantômes ?

Publié le mar 11/01/2022 - 09:00
@ Pixabay

Alors que la pandémie de Covid-19 est en plein rebond, la polémique enfle autour d'une pratique imputée à certaines compagnies aériennes, bien peu écologique : celles-ci effectueraient des vols à vide en vue de conserver leurs créneaux de décollage dans les aéroports. En cause ? La réglementation européenne du "Use it ou lose it". Celle-ci régit l'utilisation des créneaux de décollage et d'atterrissage des compagnies aériennes et imposait à une compagnie, avant la crise, d'en utiliser au moins 80 %, sous peine de les voir redistribués au profit de la concurrence. 

Une première fois suspendue en 2020, cette règle a été remise en place en mars 2021, face à une reprise du trafic. La Commission européenne a alors fixé le seuil d'utilisation des créneaux à 50 %, malgré la colère des compagnies aériennes qui fustigent un seuil irréaliste. Ce à quoi l'UE a répondu, début janvier dans le Parisien : "L'objectif de l'allégement des créneaux horaires dans l'UE est précisément de faire en sorte que les compagnies aériennes puissent conserver leurs créneaux historiques sans avoir à voler à vide lorsque des restrictions sanitaires empêchent les passagers de voyager." Dès mars 2022, et pour 7 mois, le seuil devrait repasser à 64 %. Des turbulences sont à prévoir lors des négociations prévues dans les prochaines semaines...