[MIGHTY EARTH] Complice des feux de forêts au Brésil, “Carrefour Nous Enfume !”

Publié le jeu 08/09/2022 - 09:34

Par Mighty Earth

1ère avancée : Mighty Earth obtient de Carrefour l’arrêt de 12% de ses approvisionnements de bœuf auprès de JBS, acteur majeur de la déforestation en Amazonie.

Cette décision survient au moment où l’ONG internationale Mighty Earth lance la campagne #CarrefourNousEnfumeappelant le géant français de la grande distribution à agir de toute urgence pour éliminer la déforestation et les atteintes aux droits humains de ses chaînes d’approvisionnement en cessant toute relation avec les négociants en viande et en soja aux pratiques dévastatrices.

Le groupe Carrefour, leader de la grande distribution au Brésil, vient de suspendre ses livraisons de bœuf issu de deux abattoirs de JBS en Amazonie. Cette décision, en réaction au nouveau rapport de Mighty Earth, révèle que 2/3 des produits carnés inspectés dans les magasins Carrefour au Brésil sont fournis par JBS, et que certains d’entre eux proviennent d’élevages illégaux sur le territoire autochtone Uru-Eu-Wau-Wau, dans l’État de Rondônia. L’enquête porte sur 102 produits de bœuf distribués dans 6 supermarchés Carrefour au Brésil, dont 3 situés à São Paulo. L’enquête a aussi découvert que 12 produits proviennent de deux abattoirs de JBS dans l’État de Rondônia. Ces abattoirs sont liés à la déforestation illégale des territoires des Uru-Eu-Wau-Wau en Amazonie selon le Centre d’analyse pour les crimes climatiques (CCCA). L’entreprise brésilienne JBS, le plus grand transformateur de viande au monde, a été associée à maintes reprises à des pratiques de déforestation à grande échelle en Amazonie et dans d’autres biomes clés tels que le Cerrado et le Pantanal.

Cette suspension des relations commerciales du groupe Carrefour avec les abattoirs JBS du Rondonia s’inscrit dans le prolongement des mesures prises en décembre dernier par 7 enseignes de supermarchés européens qui ont décidé de cesser de s’approvisionner en bœuf auprès de JBS ou en bœuf brésilien, à la suite d’une précédenteenquête menée par Mighty Earth en collaboration avec Reporter Brasil.

Boris Patentreger, directeur France de Mighty Earth, déclare :

« Soyons clairs : cesser de s’approvisionner auprès de 2 abattoirs de JBS cela représente pour Carrefour 12% de sa viande de bœuf au Brésil, c’est un premier pas, mais le chemin reste long. Le bœuf distribué par Carrefour est toujours lié à une déforestation massive. Changer d’abattoir ne suffira pas pour protéger l’Amazonie quand JBS continue d’encourager la déforestation, l’accaparement de terres et la pollution climatique à grande échelle. Les conclusions de l’enquête montrent que les personnes les plus touchées par cette déforestation illégale sont les Uru-Eu-Wau-Wau, une population autochtone dont les terres ancestrales sont détruites et brûlées pour élever du bétail destiné aux abattoirs de JBS fournissant la viande de bœuf pour les rayons de Carrefour. »

La nouvelle campagne de Mighty Earth appelle Carrefour à :

  • Rompre immédiatement tout lien avec les principales entreprises impliquées dans la déforestation et la destruction d’écosystèmes naturels, telles que JBS,Bunge et Cargill ;
  • Interdire la déforestation maintenant, et non en 2035. À l’heure actuelle, Carrefour a aligné son objectif zéro déforestation sur celui de JBS, donnant ainsi à l’entreprise un permis de déforestation pour 13 années supplémentaires ;
  • Adopter et mettre en œuvre immédiatement une politique claire « zéro déforestation, zéro conversion » qui améliore la transparence et la traçabilité de l’ensemble de ses chaînes d’approvisionnement en viande et en soja ;
  • Définir des politiques claires pour exiger de la part de ses fournisseurs qu’ils réduisent leurs émissions de méthane et d’autres formes de pollution climatique, et qu’ils optent pour des élevages plus durables ;
  • Augmenter les ventes de protéines végétales et d’alternatives à la viande dans le cadre d’un effort plus global visant à réduire fortement les ventes de viande pour atteindre au moins 15 % des ventes d’ici 2030 ;
  • Renforcer le soutien de Carrefour en faveur d’un contrôle indépendant de la chaîne d’approvisionnement en viande au Brésil.

Plus d'infos