éco-construction

[URBANISME] Courrier sud, à Toulouse, un immeuble d’habitation écologique et collectif

Créé le : 10/12/2020
Le Courrier sud  a été construit sur une petite parcelle qualifiée de « délaissée » par le service de l’urbanisme de Toulouse. Crédit : C. Stern

Le Courrier sud  a été construit sur une petite parcelle qualifiée de « délaissée » par le service de l’urbanisme de Toulouse. Crédit : C. Stern

Par Catherine Stern

Lauréat de l’appel à projets régional NoWatt et de la médaille d’or Bâtiment Durable Occitanie, l’immeuble d’habitation Courrier Sud, qui se dresse dans le quartier l’Ormeau-Montaudran, à l’est de Toulouse, vise l’exemplarité dans l’éco-construction : passif, à énergie positive, participatif, il a été construit en auto-promotion avec des matériaux biosourcés, recyclés ou locaux.

Régulièrement pendant toute l’année de travaux, l’architecte et les futur·es habitant·es portaient des viennoiseries aux artisans sur le chantier du Courrier Sud pour les encourager.  « Un projet aussi complexe, c’est comme un bébé qu’on porte, il faut une implication très forte sinon ça ne marche pas, affirme Laurence Ryckwaert, architecte à l’origine du projet, qui a déjà à son actif le premier immeuble d’habitation passif certifié du grand Sud-Ouest à quelques centaines de mètres de celui-ci, dans un quartier en pleine évolution de Toulouse, et une école passive à St-Antonin Noble Val. La performance doit être atteinte, justifiée. On doit prouver qu’on est allés jusqu’au bout. »
 

Économies d’énergie et qualité de l’air

Du fait de sa très forte ambition, cet immeuble de sept appartements sur trois étages, habité depuis cet automne, est aussi d’une grande complexité et a nécessité de très nombreux calculs. « Énergétiquement, Courrier Sud vise un niveau passif, le plus exigeant qui existe aujourd’hui, et il y en a peu, surtout dans le Sud...
La lecture complète de l'article est réservée aux abonnés.
S'abonner
Article présent dans les magazines: 

AIDEZ À FINANCER LE « PANORAMA DE LA CONSTRUCTION PAILLE » EN BRETAGNE / PAYS-DE-LA-LOIRE

Créé le : 05/09/2017
Pixabay

Quel est l'état de la construction paille dans le Grand-Ouest ? Comment créer davantage de liens entre les acteurs locaux de cette filière ? Autant de questions auxquelles souhaiterait répondre le Collectif Paille Armoricain (CPA).  

Ce dernier compte lancer prochainement un appel à financement participatif. Objectif ? Réaliser un « panorama de la Construction Paille en Bretagne et Pays-de-la-Loire. Cet outil permettra de faire l'état des lieux des bâtiments et acteurs de la filière sur le territoire, et ainsi offrir aux acteurs d'un projet les conditions nécessaires à sa réussite », indique le collectif dans un récent communiqué.

Site internet et communication

Il s'agit « de mobiliser 3000 euros pour l'achat du site et un premier état des lieux des bâtiments et acteurs. Un second palier de 5000 euros sera proposé pour financer les outils de communication (plaquettes et flyers) pour les professionnels et maîtres d'ouvrages », continuent les professionnels.

Le CPA espèrent toucher 25 000 personnes pour atteindre son objectif. Plus d'infos à venir...

Partager

S'abonner à éco-construction