Symbiosphère : une action en faveur des équilibres écologiques

Créé le : 05/04/2019

Sur la Communauté d'Agglomération du Muretain (31), la SCOP Symbiosphère pratique l'installation coordonnée de 200 nichoirs sur le territoire, avec suivi de l’occupation et sensibilisation du public.

L'agglomération du Muretain, malgré sa richesse en espaces naturels et agricoles, n’échappe pas à l’appauvrissement de la biodiversité, conséquence de la raréfaction des habitats naturels, de l’urbanisation, de la pollution, et de la présence excessive de certaines espèces invasives comme les moustiques, les chenilles processionnaires du pin, les frelons asiatiques, les pigeons, la pyrale du buis...

Dans ce contexte, l'agglomération à décidé en 2019 d'initier une action vertueuse et concrète, pédagogique et visible. Une opération menée avec Symbiosphère, SCOP basée à Fonsorbes, dont l'équipe, composée de deux écologues et d’un menuisier, conçoit, fabrique, installe et entretient les différents types de nichoirs adaptés à la faune locale dans une démarche de respect de l’environnement et d’utilité sociale. Les refuges en bois proposés par Symbiosphère ont pour objectif de remplacer les habitats perdus et d’inciter à l’installation passive de certaines espèces ciblées. La Scop a été récompensée de nombreux prix pour ses actions en faveur de l'environnement et ses conceptions écologiques.

Le 22 mars dernier, le président de l'agglomération André Mandement, David-Olivier Carlier, le vice-président en charge de la transition écologique au Muretain, et les élus du Muretain Agglo, ont assisté à la pose de plusieurs nichoirs dans le parc Clément Ader de Muret. Symbiosphère a en tout réparti 200 nichoirs (100 nichoirs à mésanges, 40 gîtes à chauves-souris, 40 gîtes à abeilles solitaires et 20 nichoirs à chouettes) sur 25 communes allant de Portet-Sur-Garonne à Sabonnères, en passant par Muret, Roques-sur-Garonne, Fonsorbes, St-Lys, Frouzins, Seysses...

Une portée pédagogique
 

Le second volet de cette opération est la portée pédagogique, et ses valeurs à transmettre aux plus jeunes. Le Muretain Agglomération travaille dans ce sens avec les animateurs à la mise en place d'un vrai "programme" de pédagogie et de sensibilisation.  L'idée étant que chaque enfant puisse raconter en rentrant chez lui, s'approprier les enjeux, construire un nichoir en famille.

Outre la maintenance nécessaire des équipement dont se chargera Symbiosphère, pour assurer l’amélioration de la biodiversité, la sensibilisation des citoyens se travaillera via une application Smartphone. Différentes animations proposées permettront d’assouvir la curiosité des plus jeunes ainsi que de délivrer les informations nécessaires aux plus âgés pour comprendre les enjeux de la préservation de la biodiversité sur leur territoire.

En vidant le nichoir après le départ d'un couple d'oiseau, les équipes de Symbiosphère pourront observer de près les « restes » (plumes, oeufs, duvets, reste de repas) pouvant indiquer le nom de l’espèce ayant fréquenté le nichoir. Ces informations seront reportées sur l’application Smartphone pour être consultables par tous. Cette application permet de géolocaliser les refuges, de délivrer des informations sur leurs occupants, des photos et des chants de ces précieux habitants...

Après 2 années de données chiffrées, une conférence publique fera le point sur l’opération et élargira le sujet et le débat autour des enjeux de la crise de la biodiversité. Des demi-journées d’animation et de sensibilisation seront aussi proposées aux scolaires.


Plus d'infos
symbiosphere.fr
agglo-muretain.fr

Partager