YVES PASCOUAU : sur les migrations, "donner la parole aux citoyens"

Créé le : 21/01/2019

Le chercheur Yves Pascouau a contribué à la création du projet Migrations en question. Le but de cette plateforme en ligne : proposer aux citoyens de poser des questions, auxquelles des spécialistes répondent, pour nourrir le débat public avec des informations objectives.

71% des Français s'estiment mal informés sur la question des migrations : "Il nous a semblé important d'offrir un outil où ils peuvent avoir de l'information", explique le chercheur Yves Pascouau, créateur de l'association European Migration Law, qui a aussi contribué à la création de la plateforme Migrations en question.

Ce site internet doit offrir un accès aux citoyens "pour poser leurs questions, explique Yves Pascouau. En retour, nous leurs apportons une réponse sous la forme d'une vidéo et, sur le fonds, un expert va répondre de manière pédagogique et claire."

Le site a été mis sur pied à l'aide de l'association lyonnaise Res Publica. "Le débat doit venir des citoyens", justifie Yves Pascouau, qui soulignent que les questions posées peuvent être "parfois directes, abruptes, un peu violentes ou tout à fait fondées". Tout ce qui relève du commentaire ou du coup de gueule est écarté.

L'intérêt du projet est aussi d'apporter "un peu de sérénité dans un débat archi-inflammable, pour aider à démarrer ou redémarrer un débat" confisqué par les extrêmes. "Le projet Migrations en question ne prescrit pas des opinions, conclut le chercheur. Nous sommes prescripteurs d'informations. Et les citoyens qui écoutent les réponses peuvent alors se fonder leur opinion."

A la fin du mois d'avril, il sera possible de rencontrer les chercheurs pour leur poser directement des questions, à Vaison-la-Romaine (Vaucluse), le 23 avril à la salle municipale ; Marseille au théâtre Toursky le 25 avril, 
et Lunel (Hérault) le 24 avril dans la salle culturelle.

 


Plus d'infos : www.migrationsenquestions.fr

Partager