[PROVENCE] Des cafés-librairies jouent la carte locale

Créé le : 08/07/2020
Lors du vernissage de son exposition chez De Natura Rerum, la photographe Nel Clot accompagne en dansant les musiciens. © Philippe de Lavergne

Légende photo :Lors du vernissage de son exposition chez De Natura Rerum, la photographe Nel Clot accompagne en dansant les musiciens. © Philippe de Lavergne

Par Marie Martinez

Allier originalité, convivialité et équilibre financier, c’est tout le défi relevé par des librairies atypiques qui tentent de se réinventer. En Provence, des cafés-librairies jouent la carte de la proximité en optant pour le circuit-court et en valorisant des thématiques locales. Sans transition ! est allé à la rencontre de trois lieux et autant de libraires passionnés.

Inventer un concept original et transversal autour des livres et d'un art de vivre : c'est le pari de libraires engagés qui diversifient leur activité et leur clientèle pour vivre de leurs passions et rendre la culture accessible à tous. En toute décontraction. Visite de trois lieux insolites en Provence.

Après deux mois de confinement, les commerces de proximité restent économiquement fragiles. Multiplier les portes d'entrées et élargir la clientèle est une façon de résister, tout en partageant ses passions, dans un véritable échange. Des librairies indépendantes, atypiques, souvent spécialisées, offrent un éventail hybride — mais cohérent avec les goûts et les valeurs des créateurs — de produits et services, dont la possibilité de boire et manger. Elles privilégient les circuits courts et les fournisseurs soigneusement sélectionnés. Lieux de proximité, on y vient pour suivre des cours ou des conférences, en accord avec le thème de la librairie, assister à un spectacle, rencontrer des auteurs, participer à un vernissage, prendre le temps de bavarder et boire un thé ou un café, manger sur le pouce, et même se balader dans les...

La lecture complète de l'article est réservée aux abonnés.
S'abonner

Partager