Béa Johnson

Peut-on vraiment ne plus produire de déchets ?

Créé le : 06/06/2016
De gauche à droite, Alain Barbier pour Emmaüs, Cédric Hémery pour Sydéo, Julien Dézécot pour Bretagne Durable, Béa Johnson et Lucien Ménahes pour Vannes Agglo. Crédits : AO - BD

Ce mercredi 1 juin, Bretagne Durable et les magasins BioGolfe, en partenariat avec Vannes Agglo et la ville de Vannes, accueillaient au Palais des Arts une invitée de prestige : Béa Johnson, ambassadrice du mode de vie « zéro déchet ». Pour l'occasion, Bretagne Durable animait une table ronde où se sont rencontrés autour d'une question les acteurs locaux et l'auteure du livre « Zéro Déchet » : Comment construire ensemble, un avenir zéro déchet pour le territoire vannetais ? Une émission qui a été diffusée sur Tébéo et Tébésud. Lucien Ménahes, vice-président de Vannes Agglo, Alain Barbier d'Emmaüs Vannes et Cédric Hémery, co-fondateur de Sydéo, étaient donc réunis aux côtés de la franco-américaine, auteure du livre « Zéro Déchet ».

L'attrait pour la réduction des déchets n'est pas neuf

Pour initier la discussion, Béa Johnson n'hésite pas à souligner la diversité des initiatives zéro déchet françaises, et surtout bretonnes, mettant en avant la synergie à créer entre elles afin d'initier une dynamique positive de réduction des déchets. Cette synergie semble en cours de construction à Vannes puisque la ville, en plus de ses efforts de sensibilisation et de l'attention portée à la gestion des déchets (composteurs collectifs, location de gobelets réutilisables, etc) s'allie avec un acteur historique de la valorisation des déchets : Emmaüs, dont la mission de réemploi s'inscrit fermement dans la dynamique zéro déchet, comme le rappelle Béa Johnson.

Du sang neuf dans la dynamique zéro déchet vannetaise

De jeunes initiatives cherchent aussi à intégrer cette coopération. C'est de cette volonté dont témoigne la présence de Sydéo, puisque l'objectif premier de la start-up qui vient d'être créée par deux étudiants, Cédric et Julien de l'Institut Catholique des Arts et Métiers de Vannes est de créer le chaînon manquant entre les entreprises et les diverses initiatives de valorisation, dans le cas précis des déchets organiques. Il s'agit d'une bourse d'échange en ligne qui permettra aux producteurs de déchets de rencontrer de potentiels utilisateurs. Objectif : envoyer le moins de déchets possibles à la benne et miser sur l'économie circulaire. Mais c'est aussi par le soutien apporté au projet de Vannes Agglo en réponse à l'appel d'offre du Ministère de l’Écologie en juin 2015 par une vingtaines de structures que se reflète la volonté de créer ensemble un territoire zéro déchet. Pour l'heure, un habitant du Sud-Est Morbihan produit en moyenne 590kg de déchets par an selon le sySEM. Il reste encore beaucoup à faire afin de mettre en musique toutes ses solutions pour atteindre un mode de vie « zéro déchet ».

Retrouvez l'émission de Tébéo et Tébésud ainsi qu'une tribune sur la conférence de Béa Johnson la semaine prochaine, sur Bretagne Durable et Sans Transition !

Plus d'informations sur :

www.arenes.fr/livre/zero-dechet

www.zerowastehome.com

Retrouvez l'interview de Béa Johnson, auteure du livre "Zéro déchet":

www.soundcloud.com/sans-transition-magazine/bea-johnson

Retrouvez la conférence sur Tébéo et Tébésud ici:

www.tebesud.fr/?titre=bretagne-durable&mode=numEmission&crit1=300&id=104099

www.tebesud.fr/?titre=bretagne-durable&mode=numEmission&crit1=300&id=104099


Zoom sur un projet engagé: Les Cuisiners Solidaires !

Après collecte des aliments voués à être jetés par les producteurs, restaurateurs et même les particuliers, les cuisiniers solidaires se déplacent dans les quartiers défavorisés et invitent les habitants à en faire des repas à partager. Une belle initiative qui réduit les déchets tout en créant du lien !

Plus d'infos à retrouver sur leur site :

www.les-cuisiniers-solidaires.fr

 


 Amaëlle OLIVIER

Partager

S'abonner à Béa Johnson