Ils cassent les urnes - Soutenir les jeunes engagés

Ils cassent les urnes - Soutenir les jeunes engagés
Numéro
N° 36
Période
Octobre - Novembre - Décembre 2022
Format
Cahier spécial
Prix
8,00 €

Trimestriel / 116 pages
Tarif spécial prévente : 8 € et frais de port offerts (Au lieu de 9 € + 2 € de frais de port)
 

Ils cassent les urnes - Soutenir les jeunes engagés

Connaissez-vous l’âge de vos représentants à l’Assemblée et au Sénat ? Seuls 25 députés sont âgés de 18 à 30 ans, alors que les plus de 50 ans pèsent la moitié des 577 élus. Quant au Sénat, n’en parlons pas… La moyenne d’âge y est de 61 ans et les moins de 40 ans représentent... 1,7 % des sénateurs ! Forcément, dans ce contexte, pas simple de s’identifier et encore moins de susciter de l’engagement, alors que les 18-25 ans représentent près de 15 % de la population. 
Plus de 40 % des moins de 34 ans se sont abstenus au premier tour de l'élection (42 % des 18-24 ans et 46 % des 25-34 ans). A contrario, les 60-69 ans sont ceux qui ont le plus voté : 88 % d’entre eux ! Le constat explose : la démocratie représentative est en panne.
Pourtant, si elle boude indéniablement les urnes, la jeune génération expérimente d’autres voies d’engagement, que nous explorons dans ce nouveau numéro thématique. Manifestations pro-climat et opérations coup de poing, les jeunes d’Extinction Rebellion, de Dernière rénovation, de L214 ou encore d’Alternatiba, sont dans tous les titres de presse.
​​​Mais quand va-t-on enfin, au sein de nos instances démocratiques, permettre aux jeunes d’avoir la place qu’ils méritent ?


Un numéro avec les participations édifiantes de :
Alternatiba, Laurent Lardeux, Patricia Loncle, Vipulan Puvaneswaran,Tanguy Descamps, Léna Felderhoff, Extinction Rebellion, Paye ton influence, Injep, CNRS, Institut Montaigne, Pour un réveil écologique, Dernière Rénovation...

Sommaire :

  • P. 8 : Contexte
    Portrait d’une jeunesse plurielle. À la fois désabusée par une démocratie qui ne la représente pas, des inégalités qui lui sont insupportables et une planète en grand danger, elle reste mobilisée pour que l’avenir lui appartienne.
     
  • P. 18 : Science-fiction
    Rêver d’un autre monde avec l’humœur de Marguerite – Fiction narrative sur la jeunesse d’aujourd’hui et les engagements qui lui sont chers.
     
  • P. 23 : Jeunes d'aujourd'hui
    Du climat aux droits sociaux, dans la rue ou sur les réseaux sociaux, la jeunesse se mobilise pour défendre ses valeurs et son avenir. Tanguy Descamps, Léna Felderhoff et Vipulan Puvaneswaran font partie de ces nouvelles générations qui s’engagent avec des armes inédites. Ils témoignent.
     
  • P. 34 : Une jeunesse désabusée
    Le vote ne leur suffit plus. En mal de représentativité, d’écoute et de prise en compte ; désabusée des politiciens et des médias de grande audience ; et en proie à une anxiété insupportable qui les exhorte à l’action, la jeunesse fuit les instances traditionnelles pour inventer de nouveaux espaces, plus libres et plus inclusifs.
     
  • P. 50 : À jeunesse plurielle, engagements singuliers
    Innovants, mouvants, horizontaux, intersectionnels, éphémères... les nouveaux modes d’action de la jeunesse, résolument différents des précédents, sont tous l’expression d’une imagination florissante tournée vers l’impact. Tour d’horizon.
     
  • P. 82 : Pour quels résultats ?
    L’interpellation publique pour modifier l’opinion et gagner la bataille culturelle. Tel semble être l’objectif premier des jeunes engagés dans toutes les causes qu’ils défendent, du climat aux discriminations. Une stratégie sur le long terme qui dévoile ses victoires et ses défaites.
     
  • P. 108 : Art et culture
    Pour une jeunesse engagée, une sélection de 20 ouvrages sur le sujet.