Vie du réseau

Les énergies renouvelables citoyennes ont leur rendez-vous

Créé le : 28/10/2019

Les premières Assises nationales des énergies renouvelables citoyennes se tiendront au Corum de Montpellier le 10 décembre prochain.

Co-organisées par l'Ademe, la Banque des Territoires, Energie Partagée et la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, également associées au Forum des énergies renouvelables EnerGaïa, ces Assises ont pour but de faciliter des projets locaux et collectifs au service des territoires.

Les projets d'énergie renouvelable portés par les habitants et les collectivités se multiplient. C'est un mode de gouvernance en émergence, essentiel pour la transition énergétique et solidaire par et pour les territoires. Aujourd'hui, les énergies renouvelables citoyennes représentent plus de 300 projets en France, dont 100 en fonctionnement, 122 MW installés, 243 MW en développement sur l'ensemble des filières électriques et thermiques (éolien, photovoltaïque, micro-hydraulique, chaufferie-bois, méthanisation). Les premières Assises Nationales des Energies Renouvelables citoyennes sont l'occasion de rencontrer les acteurs qui sont déjà passés à l'action, de partager les savoirs, les expériences et surtout d'obtenir des "modes d'emploi" (bonnes pratiques et écueils à éviter) pour construire des projets partagés et fédérateurs pour un territoire, avec à la clé des retombées économiques, sociales et environnementales.

Collectivités, entreprises, coopératives et associations... tous les acteurs de la transition énergétique, ayant un rôle à jouer dans la construction de projets locaux d'énergies renouvelables, découvriront, le 10 décembre prochain, comment monter ou soutenir un projet collectif et citoyen, quel sont les les dispositifs d'accompagnement et pourront rencontrer des acteurs qui sont déjà passés à l'action.


Les retours d'expérience, nombreux et variés dans tous les territoires, seront mis en avant au cours de cette journée riche de présentations pratiques, de temps collaboratifs et d'ateliers thématiques.
Le programme complet de ces Assises ici.

Le nombre de places est limité, il convient donc de s'inscrire ici.


Plus d'infos
assises-enr-citoyennes-2019.site.ademe.fr

[ ALIMENTATION ] La bio s'invite chez nous

Créé le : 24/10/2019

Les 21 et 22 octobre derniers, nous étions à Paris au salon Natexpo, un événement international dédié aux produits biologiques. Nous y avons rencontré des acteurs et spécialistes engagés.

Entretien avec Sébastien Loctin, gérant de l'entreprise Quintesens qui commercialise des produits alimentaires bio :

Découvrez très prochainement notre dossier consacré à l'éthique de la bio : à grande échelle, mission impossible ?

[ RENNES ] Le premier colloque dédié à la bienveillance

Créé le : 24/10/2019

Le couvent des Jacobins à Rennes (35), accueillera le premier colloque national sur la bienveillance. Organisé par France solidaire et Bienvaillannce, OhHappyBreizh se veut innovant et proposera apprentissages et expérimentations.

L’élan associatif France Solidaire et Bienveillante fondée par Jean-Ange Lallican en oc-tobre 2018 porte la volonté d’un collectif de professionnels souhaitant faire évoluer le monde de l’entreprise et la société dans son ensemble grâce à des actions plus huma-nistes. Cet objectif résulte de la conviction que les organisations, à but économique ou pas, peuvent bien mieux réussir face à un environnement de plus en plus concurrentiel, en veillant tout particulièrement au bien-être, à la bienveillance, au respect et à la consi-dération des individus qui les composent.
> Plus d'infos

[ SEMENCES PAYSANNES ] " Le nouveau pari coopératif "

Créé le : 14/10/2019

Ce week-end, se déroulait le salon Ille et Bio à Guichen (35), organisé par l'association Culture Bio. Au cours des deux journées, un grand nombre d'animations, de conférences ou encore d'ateliers ont eu lieu. Sans transition ! a eu le plaisir d'y participer.

Notre journaliste, Virginie Jourdan, animait sur Radio Laser une émission consacrée au sujet des semences paysannes. Ses invités étaient :

> Julie Bertrand, artisane du vivant installée à la Ferme de Carafray, à Molac, dans le Morbihan, et co-fondatrice de l'association Triptolème qui valorise les variétés anciennes de céréales et notamment de blés destinés à la boulange.
> Marc Sire, association Kaol Kozh qui favorise le déploiement de la biodiversité potagère grâce aux semences et notamment aux semences paysannes.
> Véronique Chable, chercheuse à l'INRA, coordinatrice de programmes de Recherche Participative.
> Jean-Martial Morel, maraîcher installé à Chavagne, au sud de Rennes.

(Ré) écoutez l'émission !

Rendez-vous vendredi 18 octobre à Rennes pour la conférence gratuite de l'agronome Marc Dufumier qui sera suivie d'une table ronde dédiée aux semences paysannes et à l'alimentation de qualité entre Marc Dufumier et les acteurs locaux.

Un nouveau silo bio unique en Bretagne

Créé le : 07/10/2019
Bâtiment avec sa tour de 42m de hauteur, ses 2 séchoirs et 20 cellules de stockage - Crédit photo Le Gouessant

À travers sa filiale l’UFAB (leader français en nutrition animale bio), le Groupe coopératif Le Gouessant basé à Lamballe (22) confirme ses engagements dans une agriculture durable en inaugurant le 4 octobre dernier à Châteaubourg (35) un nouveau site de collecte de céréales et oléoprotéagineux biologiques.

Plus de 200 personnes étaient présentes à l’inauguration de ce nouveau silo bio d’une capacité de 12.000 tonnes, « Parmi eux, de nouveaux partenaires ont déjà fait connaitre leur intérêt pour travailler avec le site l’an prochain » selon Carine Maret, directrice de l’UFAB, « nous réalisons pour la troisième année consécutive une croissance de plus de 15%. Pour faire face à la demande accrue des agriculteurs bio et conforter nos positions sur le marché, il nous faut continuer d’investir dans nos outils et nos équipes. »
 

Exclusivement dédié à la bio, le silo de Châteaubourg a été entièrement pensé pour garantir hygiène, sécurité et souplesse d’exploitation, face à la dynamique de conversion à l’agriculture biologique qui se poursuit à rythme soutenu en Bretagne. De nouveaux projets d’investissement sont en cours en vue d’agrandir les capacités de production de l’usine d’aliments bio de Noyal-sur-Vilaine et l’usine de transformation d’oléoprotéagineux bio de Craon (Mayenne). Les chantiers devraient démarrer courant 2020.

Entretien avec Carine Maret :

« L’UFAB est une entreprise pionnière de l’agriculture biologique en France. Elle a été créée en 1972 à Châteaubriant en Loire-Atlantique et a rejoint, en 1997, la coopérative agricole Le Gouessant sise à Lamballe dans les Côtes-d’Armor. Aujourd’hui, l’UFAB est un acteur de référence. Précurseur et leader de l’agriculture bio en France, elle accompagne plus de 1500 exploitants à travers ses activités qui sont : la production d’aliment biologique pour animaux (volaille, porc et bovin) avec une usine spécialisée à Noyal-sur-Vilaine en Ille-et-Vilaine ; les productions végétales par la distribution des intrants aux producteurs (semences, amendements…) et la collecte de leurs céréales et oléoprotéagineux biologiques principalement destinés à être incorporés dans nos aliments. Enfin, nous avons une usine de transformation d’oléoprotéagineux à Craon en Mayenne dans laquelle nous produisons des tourteaux, des huiles et des farines de pois et fèves concentrées en amidon ou protéine.

Notre activité en nutrition animale biologique se développe. Elle connaît, depuis quelques années, une croissance à deux chiffres. Il faut dire que le nombre de fermes bio a été multiplié par 3 en 10 ans dans la région et représente aujourd’hui 11,5 % des exploitations bretonnes.

Nous avons lancé plusieurs projets d’investissement dont la construction d’un nouveau silo de collecte et stockage de céréales et oléoprotéagineux biologiques. Ce site, situé à Châteaubourg en Ille-et-Vilaine, permettra de sécher, nettoyer, trier et conserver les récoltes correspondant à environ 4 000 hectares de cultures bio. Le site a été conçu pour répondre aux spécificités de la collecte bio : séparation des mélanges, nettoyage, ventilation et thermométrie afin d’assurer la bonne conservation des grains. Au-delà des céréales et protéagineux fourragers déjà collectés par l’UFAB, les 20 cellules de stockage vont permettre de diversifier les débouchés proposés aux 250 agriculteurs bio apporteurs : sarrasin, blé meunier, orge brassicole, avoine de floconnerie…


Pour cet investissement important (7 millions d’euros), nous avons reçu le soutien financier de l’Europe et de la Région Bretagne via le programme FEADER. Parallèlement, nous développons des plateformes déportées pour faciliter la collecte de proximité sur l’ensemble de notre zone d’activité. C’est le cas au dépôt Le Gouessant de Ploëzal où les agriculteurs costarmoricains ont pu, dès cet été, livrer leur moisson bio. Enfin, l’usine d’aliment de Noyal-sur-Vilaine bénéficie depuis mai 2019 de 18 nouvelles cellules de stockage afin d’augmenter la diversité des matières premières, de gagner du temps dans le dosage des lots à fabriquer et de répondre plus facilement aux demandes spécifiques de nos clients. »



 

 

Plus d'infos
www.ufab-bio.fr

[ POUR UNE AGRICULTURE DURABLE ] La parole à des acteurs engagés

Créé le : 03/10/2019

Mardi premier octobre 2019, près de 300 personnes ont assisté à la conférence de Claude & Lydia Bourguignon, organisée par le magazine Sans transition ! Une soirée passionnante dédiée à l'agriculture durable, en présence de spécialistes mondiaux de la question et qui s'est achevée par un temps d'échanges extrêmement enrichissant avec des professionnels, des collectif ou encore des jeunes. Cet événement n'aurait pas pu voir le jour sans les partenaires qui s'y sont associés. Sans transition ! les remercie encore une fois et leur donne la parole.

Azedine et Théo Zerourou, de Comptoir des jardins :

Yvon Goujon, MR Organics :

Bastien Noël, Oyas environnement

Breizh Transition : le salon BtoB 100% Transition énergétique

Créé le : 24/09/2019
Copyright - Breizh Transition

La 3e édition de ce salon bisannuel des solutions pour la transition énergétique aura lieu au Parc Expo de Quimper Cornouaille les 27 et 28 novembre.

L'événement a pour vocation de contribuer à la co-construction de la transition énergétique et au développement des entreprises et des territoires. Organisé autour de 4 thèmes principaux : l'efficacité énergétique, les EnR, les réseaux intelligents (smartgrids) et la mobilité durable, Breizh Transition a pour objectif en amont de présenter une vision d'ensemble des activités et des technologies mises en oeuvre dans la transition énergétique.

Parrainé par le Ministère de la Transition écologique et solidaire, Breizh Transition ambitionne de devenir le salon de référence dédié à la transition énergétique, à l’échelle régionale et au-delà, et ajoute une dimension internationale en offrant à des visiteurs européens un point d’accès au marché français des solutions de transition énergétique.

 

Un événement transversal

Parce que tout est lié, la présence des différents acteurs privés et publics de l'écosystème permettra de décloisonner et de renforcer les échanges et les synergies, pour réaliser des projets et construire des stratégies, ou participer au développement des nouvelles filières et des nouveaux modèles. 70 à 80 exposants sont attendus : startups, PME, groupes, collectivités, institutions, assos... pour promouvoir leurs solutions pour concrétiser une société décarbonée sobre en énergie.

Breizh Transition s'adresse aux représentants des secteurs industriels et des collectivités, à la recherche de services, d'équipements, de compétences ou de partenaires pour réaliser des projets, ou désireux de développer leurs réseaux et de partager des expériences ou des objectifs. Donneurs d'ordre, investisseurs, services et élus des collectivités, responsables de projets des industries, opérateurs de services, sociétés de conseils et bureaux d'études... y rencontreront les interlocuteurs de la transition énergétique.


Plus d'infos
www.breizh-transition.bzh

Manger bio et local, c'est bon pour le climat

Créé le : 23/09/2019

Dans un contexte d’aléas climatiques répétés, le réseau FNAB (Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique) a choisi de mettre l’accent en 2019 sur les points forts du mode de production biologique dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Depuis toujours, les paysans bio ont à cœur de suivre leur production du champ à l’assiette. Soucieux de cultiver des liens forts et d’échanger avec les consommateurs, ils sont ainsi nombreux à avoir développé la vente directe et les circuits courts. Afin de sensibiliser et toucher de nouveaux consommateurs, les paysans bio du réseau FNAB ont rapidement ressenti la nécessité d’organiser un temps fort. Au-delà d’inciter à consommer bio et local, ces derniers souhaitent mettre en lumière toutes les retombées positives qui en découlent : économie circulaire, vie du territoire, préservation de l’environnement... La campagne Manger Bio et Local, c’est l’idéal®, née il y a 13 ans, y participe.

Du 20 au 29 septembre, des événements sont proposés, dans le cadre de cette campagne, sur la majorité du territoire français : plus de 500 événements bio partout en France !

Fermes ouvertes, marchés et fêtes paysannes, animations en magasins bio, conférences, animations sur les marchés, cinés-débat, randonnées, colloques, repas bio en restauration collective... retrouvez le programme complet sur www.bioetlocal.org

 

Pour les biosceptiques...

Vous en avez assez d'entendre que la bio c'est cher, ça vient de loin et que ce n'est pas elle qui va nourrir le monde ? Téléchargez un petit argumentaire avec des réponses aux idées reçues qui ont la vie dure !


Plus d'infos

www.bioetlocal.org

J'agis pour ma planète : l'éco-festival chartrain

Créé le : 20/09/2019

Mobilisée pour une politique de développement durable ambitieuse et pragmatique dans les domaines des énergies, des déchets, de la biodiversité, du traitement de l’espace public ou de la politique de l’eau, la ville de Chartres de Bretagne et ses partenaires organisent le 28 septembre la seconde édition du festival dédié à la transition écologique et énergétique : J'agis pour ma planète.

Ce festival a pour objectif de rencontrer des acteurs déjà engagés dans cette transition, de valoriser des initiatives concrètes à partager, de susciter la curiosité des habitants. Permettre des rencontres en cultivant l’esprit de l’éco-citoyenneté et livrer des messages positifs.

La thématique de cette édition 2019 sera l’alimentation... de la terre à l’assiette.

Philippe Bonnin, Maire de Chartres de Bretagne et conseiller départemental:

"Pour sensibiliser tous les publics aux enjeux de l’alimentation saine et durable et engager une réflexion collective dans ses aspects les plus larges : de la terre jusqu’à la valorisation des déchets, l’association ‘‘Bleu Blanc Coeur’’ participe à l’édition 2019. Née d’un collectif de paysans, agronomes, consommateurs, scientifiques et professionnels de santé, l’association agit pour changer la manière de produire les aliments de demain... Le label Bleu Blanc Coeur est reconnu par les pouvoirs publics, pour sa démarche d’intérêt nutritionnel et environnemental."

Au programme :

La soirée d'ouverture, le vendredi 27 septembre, sous forme de projection (Un Monde sans faim) et table ronde proposera une rencontre avec Fred Courant, journaliste et animateur scientifique, ainsi que Lylian Le Goff, médecin et environnementaliste, Véronique Chable senior scientiste à l’INRA, et Anthony Fardet chercheur en nutrition préventive.

Et tout la journée du samedi 28 : des animations, balades, stands, expositions, concerts, conférences, spectacles, films, une gratiferia... un riche programme à découvrir :

 

 

 


Une journée pour partager, rencontrer et apprendre en famille. Sans Transition! Bretagne, partenaire de l'événement, en sera !



Plus d'infos :
www.ville-chartresdebretagne.fr/festival_j_agis_pour_ma_planete

[ Un monde en mouvement ] Dans les cafés - librairies de Bretagne, du 31 octobre au 19 décembre

Créé le : 19/09/2019

Cette année, la manifestation automnale "Libres en littérature" : Un monde en mouvement, se déroule du 31 octobre au 19 décembre 2019 dans les cinq départements bretons. Au programme : débats, rencontres-lectures et projections qui mettent en mouvement ce monde tel qu'il est & tel qu'il pourrait être.

Il sera question de bouleversement climatique et de solutions concrètes à mettre en œuvre, d'exil et de femmes, de résistance et d'amour. Les lecteurs voyageront dans le monde entier en compagnie du géographe Emmanuel Ruben, du philosophe Philippe Simay, des globe-trotters du microcrédit Nicolas Auber et Matthieu Tordeur.
Ils cohabiteront avec une famille iranienne et feront l'éloge du métèque en présence d'Abnousse Shalmani.
La pollution - plastique, algues vertes - sera aussi en discussion en compagnie de Matthieu Combe et de la journaliste Inès Léraud.
L'agriculture biologique, la renaissance écologique, les peuples racines sont au rendez-vous en présence de Jacques Caplat, agronome, de Julien Dossier, spécialiste de la transition écologique & de Sabah Rahmani, anthropologue.
Littérature avec Joseph Ponthus autour de son remarquable premier roman A la ligne, avec Eric Pessan, auteur prolixe et talentueux avec lequel les lecteurs partageront notamment les aventures de Don Quichotte. Littérature toujours qui fait traverser la Méditerranée sur un rafiot de fortune avec Louis-Philippe Dalembert dont le roman Mur Méditerranée est en lice pour le Prix Goncourt et le Prix Goncourt des Lycéens. Il y est question de femmes, d'exil et d'espoir.
Les femmes, la résistance et l'espoir sont aussi à l'affiche du roman Ces femmes-là et du film Mélancolie ouvrière de Gérard Mordillat, cinéaste, essayiste, romancier.

> Plus d'infos

Pages

Partager