Vie du réseau

BRETAGNE : l'Agence de l'eau vous consulte

Créé le : 07/03/2019

Jusqu'au 2 mai, l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne vous propose de donner votre avis sur l'avenir de l'eau.

Votre avis sera précieux pour l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne dans la préparation du plan de gestion des eaux et du plan de gestion des risques d'inondation pour les années 2022 à 2027.


Pourquoi donner son avis ?


La qualité de l'eau, les enjeux écologiques, de santé publique, les sécheresses, le risque d'inondation… sont des sujets d’actualité qui nous concernent tous. Les situations évoluent sans cesse, des problèmes trouvent des solutions, d'autres persistent ou apparaissent. Des politiques publiques sont mises en place pour identifier les problèmes et y trouver des solutions. Depuis 2005, le public est régulièrement consulté à différentes étapes de la construction et de la mise en œuvre de ces politiques publiques. Aujourd'hui, l'Agence planifie la gestion de l'eau pour les années 2022 à 2027, et souhaite recueillir vos avis, bien en amont, sur les problèmes identifiés et les pistes de solutions pour y répondre.

Pour accéder au questionnaire : rendez-vous sur le site dédié www.prenons-soin-de-leau.fr


Plus d'infos
agence.eau-loire-bretagne.fr

[ ENERGIES RENOUVELABLES ] Une hydrolienne innovante en test dans le Morbihan

Créé le : 07/03/2019
Mise à l'eau de l'hydrolienne Guinard Energies en ria d'EtelIfremer - Michel Répécaud

La PME Guinard Energies vient de mettre à l’eau un démonstrateur d’hydrolienne en Ria d’Etel (Morbihan) dans le cadre du projet MegaWattBlue. L’Ifremer participe pour caractériser les écoulements, le bruit rayonné et les bio-salissures.

La contribution de l’Ifremer permettra de décrire l’environnement physique par la caractérisation des écoulements amont et aval à proximité de la turbine durant des cycles de marée caractéristiques. Un ensemble de capteurs de courants est ainsi déployé en absence et en présence de l’hydrolienne. De même, le bruit ambiant à proximité de l’hydrolienne est mesuré en absence et en présence de la turbine afin de connaitre son impact acoustique. Concernant les bio-salissures, différentes peintures de protection sont testées et leurs efficacités sont analysées.

Enfin, une reconnaissance préalable par des plongeurs de l’Ifremer a permis de mieux connaître la nature des fonds sur le chemin du câble de raccordement.

Plus d'infos.

VALOREM : un appel à projet contre la précarité énergétique

Créé le : 04/03/2019

Watt for Change, le fonds de dotation du groupe VALOREM, lance un grand appel à des associations et autres acteurs du monde social pour soutenir des actions de lutte contre la précarité énergétique en France. Les associations ou autres ONG pourront candidater jusqu’au 30 avril 2019.

Watt For Change, a été créé en 2016 par le groupe VALOREM, acteur des énergies renouvelables depuis plus de 25 ans. Le fonds de dotation VALOREM a pour objectif de soutenir l’accès aux EnR partout dans le monde et de généraliser le droit à l’énergie auprès des citoyens.

En effet, selon l’ADEME et l’ONPE (Observatoire national de la précarité énergétique), la précarité énergétique concerne 6 à 12 millions de personnes soit jusqu’à 20 % de la population en France. Cette situation, directement liée à la dépendance aux énergies fossiles et à l’inefficacité énergétique générale du bâti privé, pourrait s’envenimer si rien n’est fait pour freiner cette emprise du carbone sur nos vies quotidiennes.

Watt for Change souhaite aujourd’hui intervenir sur la rénovation énergétique de l’habitat des citoyens les plus modestes. Via cet appel à projets, le fonds de dotation de VALOREM entend jouer un rôle de levier en complément d’autres aides ou dispositifs existants, dans l’espoir de permettre aux associations, ONG et autres coopératives indépendantes de tester de nouvelles solutions puis de les massifier. Watt for change souhaite ainsi consacrer un budget de 10 000 € à 30 000 € par projet.

 

Le cahier des charges pour candidater est accessible ici.


Le groupe VALOREM, acteur engagé des énergies renouvelables a créé son fonds de dotation avec l’ambition de promouvoir les énergies renouvelables comme moteur de développement et de réduction des inégalités en France et dans le monde. Watt for Change agit pour améliorer les conditions de vie en soutenant le développement local, en valorisant les territoires et en préservant le patrimoine naturel commun grâce à l’accès aux énergies renouvelables, à la sobriété et à l’efficacité énergétique.

 

 


Plus d’infos
www.wattforchange.org

[ COMMUNIQUÉ ] - Collectif Alternatives Territoriales Aix Marseille Provence - À un mois du vote annoncé du plan climat métropolitain, la société civile se mobilise !

Créé le : 04/03/2019

Des millitant.e.s ont organisé le 28 février une opération symbolique pour interpeller les élus sur leur action pour le climat. Face à une « haie d’honneur » de vélos des livrets de 300 propositions pour des actions ambitieuses, exemplaires, durables et solidaires leur ont été remis. Ils rappellent aux élus les attentes fortes de la société civile sur la question environnementale.

Les militants d'Alternatives Territoriales, auxquels se sont joints des représentants du Collectif Vélo en Ville (CVV), de Vélo Sapiens, de Greenpeace, de France Nature Environnement et d'ATTAC, ont accueilli avec une « haie d’honneur » de vélos les conseillers métropolitains qui se rendaient à la séance du Conseil de la Métropole d'Aix-Marseille-Provence au Palais du Pharo à Marseille. C’est dans un concert de sonnettes qu’a été remis aux élus un livret de 300 propositions ambitieuses, exemplaires, durables et solidaires : "Pour une métropole à la hauteur des enjeux climatiques" préparé par le collectif Alternatives Territoriales qui travaille avec plus d’une vingtaine d’associations et de collectifs présents sur la métropole.

À un mois de la date initialement prévue pour le vote par les élus du plan climat air et énergie métropolitain (PCAEM) les militants espèrent à travers cette action inciter les élus à s’engager dans un plan ambitieux. Avec la présence des vélos ils rappellent l’importance d’agir sur les formes de mobilité, levier clé de réduction des gaz à effet de serre au sein de la métropole. Ils plaident également pour une répartition juste de cet accès à la mobilité.

"Nous sommes bien conscients qu'il faut une action coup de poing pour que nos élus prennent la mesure de leur responsabilité sur la question climatique" explique Charlène Fleury, membre du collectif. "Quand on sait que 50 à 70% des solutions pour le climat se trouvent à l'échelle locale, on comprend tout l'enjeu de ce plan climat métropolitain" renchérit Estelle Moulard, coordinatrice du groupe. "Par la présence de nombreux militants à vélo et la remise en mains propres du livret, nous voulons leur signifier que l'ensemble des citoyens d'Aix-Marseille Provence les regarde. Il est de la responsabilité des élus de prendre des mesures fortes face au dérèglement climatique."

Attendu par un dispositif de sécurité plus conséquent que d’habitude, les membres d’Alternatives Territoriales ont dû faire face au mépris d’un certain nombre d’élus. Cette démarche a cependant permis d’ouvrir le dialogue avec certains d’entre eux, ce qui a encouragé le travail effectué par le collectif. "Il faut que l’on soit nombreux à soutenir les propositions, car ça commence à devenir dangereux", a confié Madame Josette Furace, conseillère de la Métropole. De son côté, Pascale Morbelli, adjointe au Maire de Vitrolles, a encouragé le collectif : "Merci pour votre travail, il est important pour que l’on avance". Mais, pour clôturer l’ensemble, les militants, qui agissaient en vue du vote du 28 mars viennent d’apprendre que ce vote, déjà bien en retard par rapport à l’agenda national, a encore été décalé en juin. "Comment croire que des objectifs ambitieux vont être portés quand on observe encore une prise de retard dans le vote du PCAEM ? Nous espérons cependant que ce délai servira à la prise en compte de nos propositions." remarque Capucine Claudet, membre d’Alternatives Territoriales.

Cette action aura permis enfin de rappeler que la société civile demande à être intégrée dans la prise de décision. Le collectif espère de ce fait qu’un comité de suivi citoyen du plan climat soit mis en place pendant les 6 ans de son déroulement.

 

Lien pour télécharger le livret > http://alternatiba.eu/marseille/livret-de-propositions-alternatives-territoriales-amp/

Page Facebook Alternatives Territoriales AMP > https://www.facebook.com/AlternativesTerritorialesAMP/

 

Contact presse :

alterterri@alternatibaioli.org

Nicolas Nace : 06.19.85.58.42 // Capucine Claudet : 06.33.79.36.40.

[ CLIMAT ] L’Union Européenne s’accorde enfin pour réguler les émissions de CO2 des camions

Créé le : 01/03/2019

Dans le sillage de la révision des normes s’appliquant aux émissions de CO2 des voitures, les Etats membres de l’Union européenne et le Parlement ont trouvé un accord sur la réglementation encadrant la réduction des émissions de CO2 des poids-lourds neufs qui s’appliquera après 2020.

Découvez le communiqué du Réseau Action Climat :

Le Réseau Action Climat estime que cette législation vient enfin remédier à une anomalie qui permettait aux camions d’émettre toujours plus de CO2 sans jamais être inquiétés : ils comptent pour seulement 5% des véhicules en circulation au niveau européen, mais représentent 25 % des émissions de CO2 du transport routier.

En revanche, les objectifs de réduction retenus de -15% en 2025 et -30% en 2030 par rapport à 2019, restent bien en deçà de la trajectoire nécessaire pour que le secteur contribue au respect de l’Accord de Paris, qui implique une réduction de ces émissions d’au moins 50% en 2030.

Par ailleurs, si l’Union européenne a souhaité envoyer un signal aux constructeurs pour sortir du diesel par le biais d’un seuil minimum de vente de camions à « faibles émissions » en 2025, celui-ci reste non contraignant et des dérogations aux objectifs de réduction fixés restent possibles pour l’industrie jusqu’à cette date.

Le Réseau Action Climat regrette également que certains Etats, dont la France, n’aient pas agi pour augmenter les efforts à fournir dès 2025, alors que le Parlement européen et les principales entreprises du secteur de la logistique et de la distribution demandaient des réductions beaucoup plus rapides.

 

> Plus d'infos

[ COMMUNIQUÉ ] - Ministère de la Transition écologique et solidaire - Annonce des 20 premiers territoires français à recevoir le label « Territoire French Impact »

Créé le : 01/03/2019

Christophe Itier, Haut-commissaire à l’Économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale, a annoncé lundi à Nantes, les 20 premiers territoires français à recevoir le label « Territoire French Impact », qui a vocation à valoriser et renforcer les synergies entre les acteurs des écosystèmes de l’innovation sociale dans les territoires.

Le French Impact est la bannière nationale qui fédère l’écosystème de l’innovation sociale et environnementale en France, rassemblant dans une même dynamique tous les acteurs qui font de cette innovation un levier de transformation du pays (porteurs de projets, entreprises de l’économie sociale et solidaire, collectivités, entreprises engagées, incubateurs, ruches, investisseurs, etc.).

En juillet 2018, un appel à manifestation d’intérêt permanent (AMI) Territoire French Impact, a été lancé pour labelliser les territoires qui souhaitent renforcer leur écosystème de l’innovation sociale, mettre en synergie des acteurs, favoriser l’émergence, le développement et l’essaimage des innovations sociales.

Vingt territoires ont été retenus pour cette première vague de labellisation. instruite par le Haut-Commissariat à l’économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale avec la contribution de l’AVISE. Une seconde vague de labellisation sera annoncée avant la fin 2019. Un plan d’accompagnement sur-mesure va être mise en place avec chaque territoire labellisé.

> Accès au communiqué

[ ETUDE ] - SIA2019 - 1/4 de l’empreinte carbone des français est liée à l’alimentation

Créé le : 27/02/2019

A l’occasion du Salon International de l’Agriculture 2019, l’ADEME relaie une étude sur « l’empreinte énergétique et carbone de l’alimentation en France, de la production à la consommation », conduite en collaboration avec de nombreux partenaires. L’analyse rappelle la part prépondérante de l’empreinte carbone liée à la phase de production agricole, l’intérêt de l’agro-écologie et l’importance du comportement des consommateurs, en constante évolution, dans la réduction des impacts environnementaux.

Et rendez-vous pour l'occasion, le 12 mars prochain à la Boiserie de Mazan, pour un débat citoyen entre Claude & Lydia Bourguignon et des experts, qui défendent une une agriculture raisonnnée et respectueuse des sols.

ANEDD : les candidatures aux Eco-Awards sont ouvertes

Créé le : 26/02/2019
Droits réservés

Organisées chaque année, depuis 13 ans, par les étudiants de TBS (Toulouse Business School), avec le soutien de son service RSE, les Assises Nationales Etudiantes du Développement Durable (ANEDD) visent à promouvoir, de façon ludique et originale, les enjeux du développement durable auprès des jeunes de la France entière.

La nouvelle édition, qui se tiendra le 4 avril 2019, aura pour thématique « Maintenant, j’agis ! ». Objectifs : promouvoir de nouveaux modes de production et de consommation auprès des participants, tout en incitant les étudiants à adopter des pratiques plus responsables dans leur futur métier de manager.

L’évènement débutera par les traditionnels Eco-Awards, concours qui récompense et encourage les réalisations et les recherches les plus innovantes en matière de développement durable. Plus qu’une remise de prix, les Eco-Awards permettent le partage d’expérience et de savoir-faire entre les quatre catégories d’acteurs primées : étudiants, entreprises, organisations d’utilité publique et chercheurs. L’appel à candidatures est d’ores et déjà lancé. Les lauréats ont jusqu’au 13 mars pour déposer leur dossier en ligne : www.tbs-education.fr/fr/anedd/concours.

Les 24 candidats présélectionnés devront pitcher le 4 avril, lors des ANEDD. Les récompenses pour les gagnants seront un chèque de 1 000 € pour le grand prix du jury et un chèque de 500 € pour le prix coup de cœur des étudiants.

 

Les ANEDD : dans la stratégie RSE/DD de TBS

 

Orchestrées chaque année par le B3D (Bureau Du Développement Durable), avec le soutien du service RSE de TBS, les ANEDD sont organisées par et pour les étudiants. Ce sont eux qui décident des sujets des tables-rondes, choisissent les intervenants et animent les débats et les concours. Ils votent et décernent les prix Coups de Cœur des Eco-Awards.

Cette innovation pédagogique vient s’inscrire dans la stratégie RSE/DD de TBS et  souligne sa particularité et sa force : associer l’ensemble des parties prenantes de la Business School (Corps professoral, personnel administratif, étudiants, partenaires…) à son déploiement. Pionnière, TBS est engagée dans une démarche RSE/DD depuis près de 10 ans et poursuit l’objectif ambitieux d’intégrer la responsabilité sociétale de l’entreprise et le développement durable dans tous les champs de son action. En janvier 2017, TBS était une des premières écoles à recevoir le label DD&RS, pour une durée de 4 ans.





 

Plus d'infos :
www.tbs-education.fr/fr/anedd

[ ÉVÉNEMENT ] - Pacte Finance Climat

Créé le : 15/02/2019

Comment gagner la bataille du climat ? L’ONU nous appelle à tripler nos investissements. Ni la France, ni l’Allemagne, ni aucun autre pays n’y arrivent aujourd’hui. Au moment du Grand Débat National et à un mois du Conseil européen des 21 et 22 mars 2019 qui doit donner un nouveau cap à l’Europe, qu’attendent nos dirigeants pour se saisir des propositions ambitieuses et réalistes qui leur sont faites pour sauver le climat et créer des emplois ?

Sous l'égide Pierre Larrouturou et de Jean Jouzel, porteurs de l'iniative du Pacte Finance-Climat, le 19 février à l'auditorium de la faculté Jussieu (4 place Jussieu), à 18h, aura lieu la présentation, en avant-première du projet de traité européen visant à la création d'une banque européenne du climat et d'un budget climat dédié, ainsi que l'interpellation du Président de la République de l'ensemble des chefs d'Etat européenns, afin qu'ils oeuvrent à l'ouverture d'un débat européen autour du Pacte Finance-Climat.
 
Réservez dès maintenant votre place pour venir échanger autour de la proposition de traité européen qui sera présentée le 19 février et partagez vos indignations, vos projets, vos difficultés, vos besoins pour contribuer collectivement à la réussite de la transition écologique.

> Plus d'infos

Et retrouvez également dans le prochain numéro de Sans transition !, nos reportages régionaux sur les forêts et le changement climatique.

10ème édition de l'appel à projets du Fonds MAIF pour l'Éducation

Créé le : 15/02/2019

La 10e édition de l'appel à projets du Fonds MAIF pour l'Education a été lancé en janvier dernier. Il récompensera des initiatives locales originales et innovantes.
 

Cet appel à projets est réservé prioritairement aux associations qui œuvrent en faveur du partage de la connaissance au moyen d’une action d’intérêt général à vocation éducative, et concernant prioritairement un public défavorisé, du fait par exemple d’un handicap ou d’une situation sociale difficile. L’objectif est d’encourager et de faire émerger des initiatives répondant à la priorité sociétale de l’accès à l’éducation pour tous. Cet appel à projets récompensera 29 lauréats "académiques". Trois d’entre eux seront ensuite primés au niveau national.

Il se déroule donc en 2 étapes distinctes et complémentaires :

- L’étape académique : pour chaque académie, un jury identifiera la candidature répondant au mieux aux conditions fixées par le Fonds MAIF pour l’Éducation. Au total, 29 lauréats académiques seront ainsi récompensés, chacun recevant une dotation de 1 500 €.


- L’étape nationale : à l’issue de l’étape académique, les 29 projets primés seront présentés à un jury national pour l’attribution de trois prix. Les dotations seront de 5 000 € pour le 1er prix " Edmond Proust ", 3 000 € pour le 2ème prix et 2 000 € pour le 3ème prix.

Vous avez jusqu’au 30 mars 2019 pour déposer votre dossier de candidature. Règlement et dossier de candidature disponibles ici.


Plus d'infos :  www.fondsmaifpourleducation.fr

Pages

Partager