Conférences de Paul Jorion à Montpellier et Toulouse - 4 & 5 décembre 2018

À Morlaix, le 6 décembre 2018

Monsieur Jorion,

Vous avez décidé de ne pas vous rendre à Montpellier et à Toulouse les 4 et 5 décembre, alors que vous vous étiez engagé à y donner deux conférences organisées par le magazine Sans Transition ! Nous le regrettons.

Nous n'avons pu que constater votre absence. Vous avez décidé de retourner à votre domicile le 4 décembre au matin, sans même nous en informer directement, ni répondre à nos nombreux appels matinaux.

Nous avons été informés de cette décision par l'intermédiaire du post de votre blog. Nous souhaitons répondre point par point à cette publication dans laquelle vous nous mettez en cause.

Mais avant toutes choses, nous souhaitons aussi préciser que ce désistement de dernière minute nous a obligé à trouver un conférencier de qualité, dans l'urgence, pour ne pas annuler à nouveau les soirées prévues de longue date.

Nous avons sans doute commis des maladresses, peut-être des erreurs. Nous sommes disposés à nous remettre en question sur certains points. Et nous allons tirer les leçons de ce qui s'est passé, soyez-en assuré ! Mais nous tenons ici à donner notre version des faits :

  • Concernant l'hôtel qui vous a été « laissé à charge », selon vos dires: : un mail vous a bien été transmis, vous indiquant d'utiliser le N° de carte qui avait servi à la réservation (celle de l'entreprise). Vous ne l'avez pas fait, alors que nous vous l'avions communiqué. Le cas échéant, vous auriez bien entendu été remboursé, comme nous le faisons avec tous nos intervenants.

  • Concernant le repas de lundi soir, le théâtre associatif Toursky, qui dispose pourtant d'un restaurant, ne proposait en effet ce soir là « que » des sandwichs. Vous avez décidé de rester plus longtemps que prévu sur scène (nous vous avions laissé une « carte blanche »). Ensuite, du fait que vous souhaitiez ne pas vous coucher tard -afin de vous reposer au vu de l'heure tardive et de votre état de fatigue, nous avons en effet privilégié l'option sandwich. Je rappelle que vous étiez en conférence à Cannes la veille et à St Etienne l'avant veille et que vous aviez déjà annulé à deux reprises votre venue pour raisons de santé. Cependant, il vous suffisait de nous dire que vous vous attendiez à un autre niveau d'accueil nous serions allés manger avec grand plaisir au restaurant ensemble. Ce que nous avions d'ailleurs planifié pour les conférences de Montpellier et Toulouse.

  • Concernant les conditions de déplacements  : Vous avez été informé, bien avant d'arriver à Marseille, du déroulé du reste de la tournée. Nous vous avons proposé de voyager en train, pour plus de confort. Ce que vous avez volontiers accepté. Il est vrai que nous devions réserver votre train pour Montpellier. Après plusieurs mails de demande en ce sens, adressés en amont de la soirée, vous avez souhaité ne pas partir trop tôt mais sans nous donner davantage de précisons , malgré nos relances... Lorsque par ailleurs nous avions pris votre billet retour entre Toulouse et Nantes tôt le matin, vous nous aviez demandé de changer le billet pour un horaire plus tardif.

  • Nous attendions cette fois votre confirmation, pour ne pas avoir a devoir annuler, une fois de plus, une réservation.

  • Concernant l'appartement du théâtre Toursky : nous avons déploré en même temps que vous le fait que plusieurs personnes étaient en train de boire un verre lorsque nous sommes arrivés dans les lieux. Devant cette situation, nous avons immédiatement décidé de vous amener dans un hôtel de votre choix, situé près de la gare Saint-Charles. Ce qui vous permettait de prendre facilement le train qui aurait dû vous conduire à Montpellier...

Si vous estimez avoir été mal reçu, alors nous sommes légitimes à trouver que vous nous avez également considérés avec peu de respect. 850 personnes s'étaient inscrites pour assister aux conférences Ces deux manifestations n'engageaient pas que vous mais également d'autres intervenants venus de toute la France. Le minimum aurait été de prévenir directement les organisateurs et non de l'annoncer par le seul biais d'un blog personnel.

Nous sommes navrés de la tournure que ces événements ont pris, nous restons disponibles si besoin pour échanger avec vous directement.

Recevez, Monsieur, nos salutations distinguées.

L'équipe de Sans Transition

Partager