44% DES ENSEIGNES DE REVENTE DE PESTICIDES EN INFRACTION, SELON LA CLCV

Créé le : 11/07/2017

L'association Consommation, Logement et Cadre de Vie (CLCV) vient de publier les résultats d'une enquête effectuée dans 158 points de vente de pesticides aux particuliers.

Roundup en libre-service

Et ses conclusions sont édifiantes : « La réglementation n’est pas respectée par 44% des enseignes. Il est ainsi possible d’obtenir des produits comme des désherbants dangereux pour l’environnement (Roundup, Fertiligène anti-repousse, …) dans des rayons en libre-service, ce qui est interdit », indique la CLCV dans un communiqué. En effet, depuis le 1er janvier et les dispositions de la loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt, la vente en libre-service de toute une série de pesticides jugés comme étant les plus à risque est proscrite. Une interdiction que de nombreux revendeurs ne respecteraient pas, selon le travail de la CLCV. L'association annonce avoir saisi « le ministre par courrier afin de demander le renforcement des contrôles ». 

Partager